GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 3 Juillet
Lundi 4 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Bercy s'intéresse au portefeuille de Dieudonné Mbala Mbala

    media L'humoriste controversé Dieudonné dans une vidéo publiée sur internet. www.youtube.com

    Depuis dix ans, l'humoriste Dieudonné dit ne pas pouvoir payer ses amendes et ses impôts. Il fait appel aux dons. Tracfin a détecté 415 000 euros de mouvements suspects, partant des comptes de proches pour aboutir au Cameroun. La justice veut prouver que l'humoriste a organisé son insolvabilité.

    Sans aucune publicité, Dieudonné joue depuis dix ans à guichets fermés. Une table, une chaise posée sur scène, des billets à 40 euros, la plupart du temps payés en liquide.

    A la sortie, les fans s'arrachent aussi de nombreux produits dérivés. Les frais engagés sont minimes, les bénéfices conséquents.

    Pourtant, l'humoriste prétend ne gagner que 50 000 euros par an, et il se défile à chaque fois qu'il doit rendre des comptes au fisc ou verser des dommages et intérêts aux associations antiracistes qui l'attaquent.

    Pour le ministère des Finances, Dieudonné a organisé son insolvabilité

    De fait, Dieudonné n'apparaît jamais au premier plan, ni comme locataire officiel du théâtre de la Main d'Or à Paris, ni comme responsable des Productions de la plume, l'entreprise qui gère ses spectacles.

    La moitié des parts sont détenues par sa mère, l'autre moitié par sa seconde épouse, Noémie Montagne, qui est en fait le « génie financier » de Dieudonné. C'est elle qui a racheté en sous-main la propriété d'Eure-et-Loir, que l'administration fiscale voulait saisir pour recouvrer quelque 800 000 euros d'impayés.

    Sachant que les Productions de la plume ont réalisé, en 2012, un bénéfice net de 230 000 euros, il ne fait aucun doute pour Bercy que Dieudonné a organisé sciemment son insolvabilité. Ce qui pourrait lui valoir trois ans de prison et 45 000 euros d'amende.

    → À (RE)LIRE : L'«affaire Dieudonné» prend un tour politique

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.