GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: comment Hollande peut reprendre la main après les révélations de Closer ?

    media Le président de la République François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler. REUTERS/Bertrand Langlois/Pool

    François Hollande sort indemne, pour le moment, des révélations du magazine Closer sur sa vie privée et sa prétendue liaison avec l’actrice Julie Gayet. Le président de la République voit sa cote de popularité inchangée selon un sondage à lire ce dimanche matin dans le Journal du Dimanche. 85% des personnes interrogées disent garder la même image de lui. Pas d'incidence donc dans l'immédiat mais des questions qui restent malgré tout sans réponse concernant le statut et l'avenir de la 1ère dame et la manière dont le président va reprendre politiquement la main.

    Quel avenir pour Valérie Trierweiler, l’actuelle compagne du chef de l’Etat ? Cette dernière possède toujours une page relatant ses activités sur le site officiel de l’Elysée. Mais les révélations de Closer, sur la liaison supposée du chef de l’Etat avec l’actrice Julie Gayet, pourraient avoir sérieusement ébranlé le couple présidentiel.

    Liaison supposée de François Hollande : les Français s'en moquent !

    Les trois quarts des sondés, selon un sondage Ifop publié ce dimanche dans Le Journal du dimanche, soit 77 % des Français, ne se sentiraient, ni concernés, ni choqués par les révélations du magazine Closer mettant en avant le stricte respect de la vie privée du président. Les jeunes s’en désintéressent tout particulièrement, à 90 %. Les personnes âgées, elles, ne manifestent qu’un faible intérêt, à 32 %. A peine plus ; 33 % pour les sympathisants de droite.

    Comme s’ils étaient habitués aux frasques de leurs présidents – présents et passés – les Français, dans leur majorité, considèrent que cela ne change en rien aujourd’hui, l’image qu’ils ont de François Hollande, 33 % estiment même que cela la change en bien. Un sondage qui apporte en tout cas, et sans aucun doute, une certaine forme de soulagement au chef de l’Etat.

    à (re)lire : Amours, délices et secrets, la bonne fortune des présidents français

    Pour l’instant, silence quasi-total du côté de la présidence. L'Elysée affirme qu’il n’y aura, ni communiqué ni déclaration du chef de l’Etat ce week-end. Pour autant, à trois jours de la grande conférence de presse semestrielle du président, difficile d’imaginer qu’aucune clarification ne sera apportée. Un silence risquerait de transformer ce rendez-vous politique majeur en vaste débat sur la question de sa vie privée.
    Alors si le président ne parlera pas ce week-end, le citoyen Hollande pourrait lui toujours intervenir, comme il l’a déjà fait vendredi dernier par communiqué, le jour de la publication des révélations du magazine Closer. Rien n’est exclu.

    Désamorcer la polémique

    Une seule certitude, le président déjà au plus bas dans les sondages, a tout intérêt à désamorcer au plus vite les critiques sur la vie privée du citoyen Hollande. Car mardi, la question lui sera sans aucun doute posée. La réponse pourrait prendre le pas sur le front des propos présidentiels et notamment sur les précisions attendues sur le fameux Pacte de responsabilité que le président vient de proposer aux entreprises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.