GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: l'UMP, apparemment réconciliée, réunit son conseil national

    media Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, à l'issue du bureau politique extraordinaire du parti, Paris, le 7 mai 2012. AFP/Pierre Verdy

    L’UMP tient ce samedi 25 janvier son conseil national. Deux mille cadres du parti sont attendus à Paris pour venir valider le projet d’alternance et les candidatures aux municipales et européennes. Le parti espérait faire de ce rendez-vous une démonstration d’unité, mais cela semble mal parti.

    Ce conseil national sera chargé de valider les décisions prises par l’équipe dirigeante. Le choix des têtes de liste aux européennes, Jérôme Lavrilleux dans le Nord ou Alain Lamassoure en Ile de France, pour ne citer que celles qui ont provoqué le plus de débats en interne, seront donc entérinées. Comme le seront les noms des candidats aux municipales dans les villes de plus de 30 000 habitants.

    Les 2 000 élus, représentants locaux et cadres du parti voteront également les grandes lignes du projet d’alternance, à savoir fin des 35h, retraite à 65 ans, diminution des indemnités chômage au bout de six mois. Un projet que certains jugent trop libéral. C’est notamment le cas de l’ancien ministre de l’Economie François Baroin, mais aussi d’Alain Juppé.

    Ce dernier a d’ailleurs annoncé qu’il ne viendrait pas à ce conseil national, officiellement, en raison d’un agenda surchargé. En réalité, l’ancien Premier ministre veut marquer là son désaccord de fond sur les choix économiques. Une absence qui pose problème. L’UMP pensait pouvoir faire de ce conseil national une démonstration d’unité à moins de deux mois du premier tour des élections municipales.

    Hormis cette absence, tous les autres ténors seront de la partie. Jean-François Copé et François Fillon prononceront un discours en clôture, tout comme Bruno Le Maire et Xavier Bertrand.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.