GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: un 3e plan cancer contre les inégalités à l'accès aux soins

    media Le président François Hollande lance le troisième plan cancer 2014-2018. capture d'écran

    En cette journée mondiale de lutte contre le cancer, le président François Hollande présente le troisième plan cancer (2014-2018), mis en place en France depuis 2002. Un plan qui a pour but de permettre de réduire les inégalités d'accès aux soins. Chaque année, 130 millions d'euros sont alloués à la recherche contre le cancer. La France est donc au 3e rang en Europe après le Royaume-Uni et l'Allemagne.

    Un plan cancer, c'est un ensemble de fonds et de moyens alloués pendant quatre ans à certains objectifs précis, en vue d'améliorer la qualité de la prise en charge des cancers.

    Le premier a donc vu le jour en 2002 pendant la présidence Chirac et portait essentiellement sur la prévention des cancers évitables, notamment ceux liés au tabac. Un euro et demi d'augmentation, d'un coup sur le prix des cigarettes, a fait baisser de 25 000 le nombre de cancers.

    Le second plan, lancé par Nicolas Sarkozy avait lui mis l'accent sur le renforcement de la qualité et la sécurité des soins en direction des enfants, des personnes âgées et des malades de cancers rares. Quant à ce troisième plan, il ambitionne de réduire les inégalités d'accès aux soins.

     → A (RE)LIRE : Plan de lutte acte II : réduire l'inégalité face à la maladie

    S'il est difficile aujourd'hui de tirer un bilan clair des plans cancer successifs, les chiffres parlent d'eux-mêmes. Avec 150 000 morts par an, le cancer reste la première cause de mortalité dans l'Hexagone.

    Chez la femme, les cas de cancer ont augmenté de plus de 110% entre 1980 et 2012, contre 107% chez l'homme. Enfin, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 30% à 40% des cancers seraient évités si les connaissances scientifiques déjà acquises sur les facteurs de risque étaient mises en pratique.

    Le professeur Michel Ducreux, cancérologue à l'institut Gustave Roussy, juge positif le bilan des deux premiers plans cancer. Toutefois, on peut encore mieux faire, estime-t-il.

    Le bilan des deux premiers plans cancer est relativement positif. Mais il y a toujours besoin de moyens supplémentaires pour les structures qui prennent en charge les malades.

    Professeur Michel Ducreux

    Cancérologue à l'institut Gustave Roussy

    04/02/2014 - par Léa Ticlette Écouter

    Pour en savoir plus :

    Se reporter au site du ministère français des Affaires sociales et de la Santé et à celui de l'Institut national du cancer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.