GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: 4 nouveaux morts dans des manifestations (Commission intéraméricaine des droits de l'Homme)
    France

    Santé: François Hollande présente son plan cancer pour la France

    media Discours de François Hollande sur le cancer, le 4 février 2014 à Paris. REUTERS/Philippe Wojazer

    Un nouveau plan de lutte contre le cancer a été dévoilé ce mardi 4 février par le président François Hollande. C'est le troisième du genre, qui concerne la période 2014-2019, qui sera doté d'un milliard et demi d'euros, dont la moitié sera consacrée au financement des nouvelles mesures. Un plan axé sur la lutte contre les inégalités face à la maladie.

    « La lutte contre le cancer est une des causes qui rassemblent, au-delà des clivages et des alternances. » C’est ainsi que le président de la République a démarré son discours présentant le plan cancer numéro 3.

    François Hollande a ensuite rappelé la création de l’Institut national du cancer en 2003, qui a su poser les fondations d’une politique globale. Puis le second plan, en 2009, avec ses innovations et le développement des essais thérapeutiques. Des résultats obtenus grâce à la communauté des professionnels, militants et bénévoles autour des malades.

    Le cancer, une priorité pour un pays comme la France

    Ce troisième plan se fixe comme premier objectif de guérir plus de malades, en luttant contre les inégalités face à la maladie. C’est le cas du cancer colorectal et du cancer du sein, qui font déjà l’objet d’un dépistage généralisé. Ce sera bientôt le cas pour le cancer du col de l’utérus, dont la systématisation de l’examen, le frottis, pourrait réduire sa mortalité d’un tiers des femmes et pour lequel il existe un vaccin.

    Autre point, l’Etat s’engage à soutenir les crédits pour la recherche fondamentale. Et puis, enfin, il y a l’après-cancer, une des priorités de ce plan permettant aux malades de conserver leur place dans la société mais aussi aux patients guéris de reconstruire leur vie.

    Autre ambition : la prévention et notamment pour les cancers liés au tabac, qui tuent chaque année 44 000 personnes.

    Cette stratégie de lutte doit partir de ces réalités. François Hollande a rappelé que vaincre le cancer est un des objectifs auquel un pays doit consacrer toutes ses forces.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.