GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Manuel Valls revendique sa «loyauté» au président et au Premier ministre

    media Manuel Valls se veut rassurant: ses ambitions sont à l'Intérieur... REUTERS/Benoit Tessier

    Alors qu'il est encore une fois au coeur de la polémique et qu'on lui reproche d'empiéter sur les prérogatives du Premier ministre après ses déclarations sur la loi sur la famille en début de semaine, Manuel Valls était l'invité de l'émission politique de France 2, Des paroles et des actes. Pendant plus de trois heures, il a joué la partition de la loyauté à toute épreuve.

    Manuel Valls avait travaillé sa chute. Et cela s'est senti. En quelques mots, le ministre de l'Intérieur a résumé sa pensée, répondu aux attaques, et affirmé sa loyauté : « De gauche ? Profondément. Républicain ? Absolument. Patriote ? De plus en plus. Européen, mais à condition de changer l’Europe ? Oui. Ce sont les mots que le président de la République a utilisé, je m'y reconnaît. »

    Hollande, le « destin de la gauche »

    Un président de la République auquel il a donné des gages de fidélité. « François Hollande a été élu par les Français et c’est lui qui incarne non seulement le destin de la gauche, mais aujourd’hui, le destin de notre pays. Et moi je suis loyal avec lui. »

    Loyal avec François Hollande mais aussi avec Jean-Marc Ayrault. « J’ai un profond respect pour Jean-Marc Ayrault et nous travaillons sous son autorité. On peut tout inventer, on peut faire croire qu’il y a une guerre, ça n’a aucun sens. J’ai une mission et cette mission va s’accomplir dans la durée, les choses sont extrêmement claires, on veut continuer à la tête de ce ministère. »

    Servir là où il est...

    Ce ministère, celui de l'Intérieur. Manuel Valls s'est appliqué à prouver qu'il n'avait pas d'autre ambition que de servir là où il est. Mais dans la durée, pour faire ses preuves et obtenir des résultats. Manuel Valls a essayé de se donner à voir sous un jour rassurant. Peut-être pour essayer de regagner dans les sondages les quelques points qu'il a perdu récemment.

    → A (RE)ECOUTER : Manuel Valls, l'ambitieux

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.