GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • EuroVolley 2019: l'équipe de France domine la Finlande trois sets à zéro (25-16, 25-23, 25-21) et se qualifie pour les quarts de finale
    France

    Salon de l'agriculture : les agriculteurs, des geeks?

    media Bella est la nouvelle égérie du 51e Salon de l'agriculture. Elle pèse 600 Kg, mesure 1,30m au garrot, et a été choisie pour l'affiche officielle du Salon. AFP PHOTO / PIERRE ANDRIEU

    Le Salon de l'agriculture est de retour du 22 février au 2 mars à Paris, porte de Versailles. Pour cette nouvelle édition, le Salon met en avant une agriculture en mouvement, en évolutions technologiques et génétiques, agriculture d’ailleurs comme celle des pays du bassin méditerranéen, ou émergente comme l’agriculture urbaine.

    Comme chaque année, environ 1% de la population - dont plusieurs personnalités politiques – devrait se rendre au Salon de l‘agriculture à Paris. Durant 10 jours, la porte de Versailles va donc accueillir éleveurs, agriculteurs, producteurs, veaux, vaches, cochons. Le but, c'est historiquement de présenter le fleuron des campagnes françaises dans la capitale. Aujourd'hui, si le principe reste un peu le même, il s'agit aussi de montrer les innovations et les évolutions de l'agriculture. C'est d'ailleurs le thème du salon cette année, « L'agriculture en mouvement », référence aux nouvelles technologies utilisées aujourd’hui : IPad, WIFI, GPS et satellites. Les producteurs, éleveurs, etc, s'aident de plus en plus de la technologie.

    La technologie a le vent en poupe

    Les satellites par exemple sont utilisés pour analyser les surfaces de cultures. L’imagerie permet de voir les rendements de parcelles d’un mètre carré. L’intérêt est simple : savoir exactement comment gérer l’exploitation. Sur une parcelle dont le rendement est bon, pas besoin d’engrais. Au contraire, une parcelle plus clairsemée pourra être précisément traitée. Il en va de même pour l’ensemencement. Ainsi, pas de gâchis de graines ni d’engrais, et surtout pas de pollution des sols puisqu’aucun produit n’est répandu inutilement.

    Produire mieux, c’est le but des agriculteurs aujourd’hui. Et parmi les avancées qui permettent aux agriculteurs de parfaire leur travail, il y a l’accès à des technologies telle que l’analyse ADN. Les éleveurs contrôlent la reproduction de leurs bêtes en choisissant les mâles reproducteurs qui portent certains traits particuliers. Grâce à l’analyse de l’ADN des veaux dès leur première semaine de vie, un éleveur n’a plus de besoin d’attendre que son bétail soit adulte pour distinguer les bons reproducteurs.

    Réduire les contraintes physiques

    Se fier à des instruments pour traire les vaches, épandre des produits ou encore surveiller le rendement n’éloigne pas pour autant le paysan de sa terre. Ces techniques ne le confinent pas à un bureau équipé d’un ordinateur et d’un accès internet. Au contraire, la technologie lui permet de s’affranchir de certaines contraintes physiques, pénibles, et de mieux répartir son effort, mais surtout de réfléchir à la gestion d’ensemble de l’exploitation.

    A terme, l’avantage de ces nouvelles technologies, ce n’est pas seulement le gain de temps et de confort en soi, c’est les possibilités qu’elles ouvrent. Détaché des contraintes physiques séculaires, l’agriculture pourrait commencer à séduire les nouvelles générations. Il s’agit d’un des rares secteurs en grand besoin de main d’œuvre, mais la quantité de travail et les faibles rémunérations rebutaient jusqu’à maintenant la jeunesse. Le Salon de l’agriculture est donc aussi une grande opération de communication pour le secteur agricole, qui doit tenter de montrer un nouveau visage, éclairé par la lueur d’un écran d’iPad.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.