GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    France

    Un nouveau directeur et 18 millions d'euros pour sauver Libération

    media La rédaction du quotidien français «Libération» à Paris, le 3 septembre 2013. AFP/Fred Dufour

    Le quotidien Libération, au bord de la faillite, va obtenir un ballon d'oxygène. Un nouveau directeur a également été nommé pour tenter la transformation du quotidien en média global.

    Bruno Ledoux, actionnaire principal de Libération avec 26% des parts, a annoncé que 4 millions d'euros seraient disponibles dans les prochains jours, pour permettre de parer au plus pressé, dont les salaires de mars. Par la suite, 14 millions d'euros de plus seraient mobilisés grâce à l'apport en garantie de l'immeuble qui abrite le quotidien, propriété de Bruno Ledoux.

    Il a également désigné un nouveau directeur, Pierre Fraidenraich, ancien journaliste de télévision et venu de Canal+. L'objectif des dirigeants du quotidien est toujours d'en faire un média global en ajoutant à la presse papier, le numérique, la vidéo, des forums et un espace culturel au siège du journal. Une recette rejetée par les salariés de Libération qui ont réaffirmé leur attachement à la formule journal de leur organe de presse.

    Mais cet argent frais pourrait aussi permettre l'ouverture d'une clause de cession laissant la possibilité aux journalistes hostiles au projet de Bruno Ledoux de partir à des conditions favorables. La période de grâce accordée par le tribunal de commerce à Libération s'achève le 9 avril prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.