GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: le procès de Francis Heaulme renvoyé, un autre homme incriminé

    media Henri Leclaire (G), 65 ans, lors de son arrivée à la cour d'assises de Metz, ce mardi 1er avril. Il avait été blanchi par l'enquête mais incriminé par deux témoins de dernière minute. REUTERS/Vincent Kessler

    En France, le procès de Francis Heaulme a été renvoyé ce mardi 1er avril à une date ultérieure. Le tueur en série était jugé devant les assises de Moselle pour un double meurtre d'enfants dans les années 1980. En fait, dans cette affaire, des doutes existent contre une autre personne.

    Avec notre envoyé spécial à Metz, Guilhem Delteil

    La décision était pressentie depuis l’ouverture du procès, lundi matin. Car deux jours plus tôt, un nouveau témoin était apparu. Et son récit a forcé à reconsidérer le rôle d’Henri Leclaire. Appelée à témoigner dès le second jour de ce procès, cette femme a raconté comment Henri Leclaire lui a confié, il y a plus d’un an, qu’il avait frappé ces enfants qui venaient fouiller dans les bennes de l’imprimerie pour laquelle il travaillait.

    Il est évident qu'Henri Leclaire est impliqué dans ce double meurtre. Je le dis d'autant plus librement que je l'ai répété durant toute la durée des suppléments d'information...

    Maître Boh-Petit

    Avocate de Chantal Beining

    02/04/2014 Écouter

    Henri Leclaire lui livrait simplement des courses, mais s’est ouvert pendant une heure et demie, deux heures, lui a mimé toute la scène, entrant dans une colère noire, mais lui a précisé également qu’il ne les avait pas tués. Dans un premier temps, Henri Leclaire dit ne pas se souvenir de la teneur de cette conversation, puis admet, mais ajoute immédiatement : « Je lui ai dit n’importe quoi ».

    Mais en milieu d’après-midi, l’avocat général demande une suspension d’audience, consulte alors les parties et requiert ensuite un renvoi du procès. « Ce sont des réquisitions difficiles à prendre », admet-il. Mais il juge que ce témoignage contient des éléments importants, des éléments graves et troublants.

    La démarche est soutenue par l’ensemble des parties, familles des victimes comme défense. La cour se retire, délibère rapidement et renvoie finalement le procès. « La vérité est à ce prix-là », estime le président. 

    Je trouve dommage que l'on ait estimé qu'il ait fallu donné une crédibilité à ces témoignages de dernière minutes. Rien ne permettait à mon sens d'interrompre ce procès.

    Maître Hellenbrand

    Avocat de Henri Leclaire

    02/04/2014 Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.