GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Droit de vote des étrangers: Hollande relance le débat

    media François Hollande en compagnie d'Anne Hidalgo, maire de Paris, à leur arrivée à l'Hôtel de ville de Paris pour les célébrations du 70ème anniversaire du droit de vote des femmes. REUTERS/Eric Feferberg/Pool

    Le 21 avril cela fera 70 ans que les femmes ont le droit de vote et le droit d’éligibilité en France. Ce mercredi, François Hollande a tenu le discours de clôture des célébrations de ce 70ème anniversaire. Pour le président français, le droit de vote doit encore évoluer avec le droit de vote des étrangers aux élections locales.

    Selon l’article 17 de l’ordonnance du 21 avril 1944 signée par le général De Gaulle, les femmes ont le droit de vote et le droit d’éligibilité en France. Un droit qu’elles ont fait valoir un an plus tard en votant pour la première fois pour les élections municipales de 1945. Aujourd’hui la France compte plus de 100 000 femmes élues dans les conseils municipaux.

    « Les étrangers participent à la vie de la cité »

    Dans les salons dorés de l’Hôtel de ville de Paris, François Hollande s’est exprimé devant un parterre de femmes maires. En matière d’égalité, il a profité de l’occasion pour reparler de l’une de ses promesses de campagne : donner la possibilité aux étrangers vivants en France d’aller voter. « Les résidents étrangers installés régulièrement en France depuis de nombreuses années, qui participent à la vie de la cité et pourtant ne votent toujours pas aux élections locales, a expliqué le président français. Ouvrir ce droit de vote suppose, chacun le sait ici, de changer la Constitution. Il nous appartient donc de construire un rassemblement qui, forcément, dépasse les clivages partisans. C’est la condition pour rendre possible cette nouvelle étape ».

    Il y a un an, le président avait promis de présenter un texte à l’Assemblée nationale après les élections municipales de ce mois de mars 2014.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.