GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Manuel Valls présente son plan d'économies

    media Le Premier ministre Manuel Valls lors de son discours à l'Assemblée nationale, le 8 avril 2014. REUTERS/Charles Platiau

    Le gouvernement Valls présente, ce mercredi 23 avril, sa stratégie de finances publiques pour 2015-2017, avec la volonté affichée et contestée dans la majorité de ramener le déficit public sous les 3 % du PIB en 2015. Au sein de son propre camp, ce choix assumé d'une politique de l'offre et le détail des coupes, gels et restructurations, n'a pas convaincu, voire inquiète.

    Malgré les efforts de Manuel Valls pour affirmer que ces mesures d'austérité ne visaient pas seulement à satisfaire l'Europe mais aussi à relancer la compétitivité de la France - et, dans une moindre mesure, à agir en faveur du pouvoir d'achat des plus modestes - le Premier ministre ne parvient pas à rassurer. Le plan prévoit 50 milliards d'économies d'ici à 2017.

    Tactique ou dialogue sincère, Manuel Valls a en tout cas choisi d’afficher sa main tendue à sa majorité. Un geste d'apaisement après les violentes critiques de la semaine dernière. Les parlementaires, stupéfaits, avaient découvert le Premier ministre présentant son plan par hasard en allumant un écran de télévision à l'Assemblée. « Inacceptable sur le fond et la forme », avait immédiatement posté sur le réseau social Twitter un député frondeur.

    Tension et attaque indirecte

    La lecture dans la presse d'une petite phrase sous couvert de l'anonymat fut la cerise sur la gâteau pour des députés déjà bien énervés : « Ceux qui ne voteront pas le plan Valls, ça sera une balle dans le genou. »

    Un député avertit : « La provocation ça suffit. La méthode, ça peut-être un élément qui peut faire basculer des parlementaires dans l'opposition au président.« Beaucoup sont prêts malgré tout à voter ce plan mais il faut leur donner quelques gestes d'ouverture sur le fond donc et la forme. »

    Le vote du plan d'économies baptisé « Programme de stabilité » aura lieu à l'Assemblée, mardi 29 avril. On ne sait toujours pas quelle forme il prendra, consultatif, vote avec amendements possibles ou encore vote bloqué. Matignon doit en tout cas faire passer l'essentiel de son plan, c'est une question d'autorité pour le Premier ministre.

    → A (RE) LIRE : France : Manuel Valls veut resserrer les rangs autour de lui

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.