GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: Manuel Valls en campagne en Eure-et-Loir

    media Manuel Valls devant les députés mardi 8 avril dernier pour son discours de politique générale avant le vote d'investiture. REUTERS/Charles Platiau

    Alors que le vote consultatif sur le plan Valls aura lieu mardi à l’Assemblée nationale, la fronde des députés de la majorité s’est fait entendre ces derniers jours. Manuel Valls, qui veut la victoire la plus large possible, est donc en campagne. Le Premier ministre parle aux députés mais aussi à l’opinion. Il était ce jeudi 24 avril en visite dans une PME.

    Pour convaincre, Manuel Valls va au contact. C’est sa marque de fabrique. « Ne nous parlons pas qu’à nous-mêmes, parlons d’abord aux Français. Les Français attendent du courage, de la vérité, du volontarisme et de la justice. » Ce jeudi matin, dans une PME d’Eure-et-Loir qui bénéficie déjà d’allègements de charges et attend ceux du pacte de responsabilité, le Premier ministre échange avec des salariés attentifs : « On râle toujours, hein ? Sinon on ne serait pas français, plaisante-t-il. Bon, maintenant il faut aller de l’avant. »

    Poursuivre l'œuvre du président

    Manuel Valls met les rieurs et l’opinion de son coté, mais sans oublier la tactique politique. Annonce de concessions pour les râleurs que sont certains députés et affirmation de son autorité : « Je ne doute pas du choix de la majorité mardi prochain. Il en va de sa responsabilité que de poursuivre l’œuvre engagée par le président de la République. »

    Avertissement sans nuance

    Sans le dire, le Premier ministre agite la menace. Un rejet du plan, c’est une crise politique qui se profile, et peut-être une dissolution de l’Assemblée, rêvent certains à droite. « Les Français ont besoin d’apaisement, de rassemblement et de beaucoup de travail sur le terrain, martèle Manuel Valls. Et non pas de rêves, qui ressembleraient d’ailleurs à des cauchemars. » Un avertissement sans nuance pour faire monter la pression sur les épaules des parlementaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.