GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: des sénateurs soupçonnés de détournement de fonds

    media L'hémicycle du Sénat français. wikipedia

    D'après le journal Le Parisien, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour détournement de fonds publics, abus de confiance et blanchiment d'argent. Au moins 400 000 euros auraient été ponctionnés dans les caisses du Sénat et redistribués à des sénateurs UMP.

    Au coeur de l'affaire : une association dont les membres, des sénateurs UMP, se réunissent trois à quatre fois par an pour débattre d'actualité et de politique.

    Cette association aurait reçu de l'argent public, près de 400 000 euros au total, issus des fonds du groupe UMP au Sénat. Une partie de la somme aurait été reversée par chèque à une trentaine de sénateurs UMP, quand l'autre partie aurait approvisionné les comptes d'une seconde association, puis retirée en liquide au profit notamment de Jean-Claude Carle, désormais dans le collimateur des enquêteurs.

    Jean-Claude Carle, trésorier du groupe UMP et vice-président du Sénat, est soupçonné d'être le donneur d'ordre dans cette affaire. Le sénateur de Haute-Savoie a déjà été auditionné, librement, en septembre. Il nie avoir perçu des espèces.

    L'enquête avait démarré en juillet 2012. La cellule antiblanchiment Tracfin avait fait un signalement à une brigade de police spécialisée. Après des mois d'enquête, une instruction avait été confiée aux juges.

    De son côté, le président du Sénat, le socialiste Jean-Pierre Bel veut défendre la Haute assemblée. Il affirme que le Sénat n'est pas responsable de la gestion des sommes versées aux différents groupes politiques.

    Enfin, ce mardi, le groupe UMP au Sénat a réagi dans un communiqué et « dément formellement tout détournement de fonds publics ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.