GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Mehdi Nemmouche: le profil du «loup solitaire»

    media Copie d'écran de la vidéo-surveillance du Musée juif de Bruxelles montrant le tueur présumé. Police fédérale belge

    Le suspect numéro 1 de la tuerie de Bruxelles qui a fait quatre morts le 24 mai, le Français Mehdi Nemmouche, 29 ans avait en sa possession un important arsenal lors de son arrestation : une Kalashnikov, un revolver et un appareil photo dans lequel les enquêteurs ont retrouvé une vidéo. Qui est Mehdi Nemmouche ? Que sait-on sur le parcours du présumé tueur?

    Mehdi Nemmouche, dont la garde à vue pour assassinat, port de détention d'armes en relation avec une entreprise terroriste a été prolongée dimanche de 48 heures, est peu bavard. Il ne dit rien sauf qu'il est sans domicile fixe, mais aucun mot sur la tuerie de Bruxelles. D'après le procureur de la République de Paris, qui a retracé son parcours « de délinquant », l'homme âgé de 29 ans, est né à Roubaix. Ce multirécidiviste a été condamné à sept reprises pour conduite sans permis et vols aggravés.

    C'est lors de son dernier séjour en prison qu'il se serait radicalisé. Trois semaines après sa libération, il part en Syrie où il semble avoir rejoint pendant un an les rangs de combattants considérés parmi les plus violents tels que l'Etat Islamique en Irak et au Levant (EEIL). Un profil typique selon le procureur de la République.

    Jihadistes européens

    Sur de nombreux points Mehdi Nemmouche ressemble à Mohammed Mehra. Ce jeune délinquant s'était lui aussi radicalisé en prison. Il avait séjourné en Afghanistan et au Pakistan, avant de tuer trois parachutistes, puis trois enfants et un enseignant dans une école juive à Toulouse et à Montauban.

    Comme Mohammed Mehra, il a le profil dit « du loup solitaire », a souligné le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve c'est-à-dire le profil de celui qui a participé à des combats, qui a appris le maniement des armes et qui agit seul.

    Le profil de Mehdi Nemmouche relance le débat sur la surveillance des Européens, candidats au jihad en Syrie ainsi que celle de l'efficacité des services de renseignements. « Nous les combattrons » a martelé le président Hollande rappelant le plan gouvernemental en cours sur cette question qui doit être amplifié dans les prochains mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.