GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    François Hollande à Mayotte: «Nous sommes ici pleinement en France»

    media Le président Hollande entame une visite de trois jours dans l'océan Indien qui comporte des étapes à Mayotte et les Comores. REUTERS/Laurent Capmas (REUNION - Tags: POLITICS)

    François Hollande est arrivé vendredi 22 août au matin à Mayotte, deuxième étape de sa tournée dans l’océan Indien après la Réunion. Mayotte devenu département français en 2011, mais est miné par un retard de développement et l’immigration illégale. Le chef de l'Etat s'est donc prononcé sur le développement du département.

    Il ne faut pas laisser la place au moindre doute, la République n’a pas l’intention d’abandonner Mayotte qui fait « pleinement partie de la France » ; pour le chef de l’Etat, le département a longtemps souffert de l'oubli alors qu'il y avait une aspiration à intégrer la République. « Ce qui compte maintenant, c’est d’aller au-delà de la départementalisation, c’est d’assurer le développement économique de cette partie de notre territoire parce qu’ici nous sommes en France, et il faut que nous donnions toutes les conditions de réussite », a-t-il expliqué. La départementalisation est donc en marche à Mayotte, elle se matérialise déjà par des investissements de l’Etat en hausse.

    Nouvel aéroport

    François Hollande a aussi précisé les efforts du gouvernement, depuis deux ans, pour une meilleure qualité de vie de ces populations. Il a toutefois rappelé l'importance des travaux à réaliser. « Il y a encore des investissements importants à réaliser notamment en matière de formation et d’éducation parce qu’ici la population est très jeune. Il y a un enjeu, on ne peut pas laisser une population se développer à ce rythme sans lui assurer les conditions de développement et de réussite. » Un nouvel aéroport sera notamment inauguré par François Hollande.

    Lutte contre l’immigration illégale

    Le président voudrait développer une véritable coopération régionale, la seule façon selon lui de régler la question de l’immigration illégale. L’année dernière, 476 embarcations chargées d’immigrants illégaux ont été interceptées sur le bras de mer de 70 kilomètres qui sépare les Comores et Mayotte. Au total, 40% de la population qui vit dans ce département serait illégale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.