GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Aurélie Filippetti quitte le gouvernement pour ses «idéaux de gauche»

    media Pour Aurélie Filippetti, la gauche en France doit «porter une politique économique alternative». AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT

    Parmi les trois sortants du gouvernement français figure Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication. Un départ anticipé pour cette élue de Moselle, qui a préféré annoncer elle-même sa sortie avant d'être évincée. Dans une lettre adressée au président François Hollande et au Premier ministre Manuel Valls, elle revendique ses « idéaux de gauche ». Mais la réalité économique a visiblement eu raison de ses convictions, au regard de son bilan, assez mince.

    Déterminée, sérieuse, voire austère pour certains, Aurélie Filippetti a pris très à coeur son poste à la tête du ministère de la Culture pendant deux ans tout en gardant la tête froide face aux difficultés. Entrée en politique au début des années 2000, cette agrégée de lettres classiques de 41 ans, issue d'une famille de mineurs, a d'abord soutenu la cause des Verts, avant de se rallier à Ségolène Royal puis à François Hollande.

    Mais aussitôt nommée, Aurélie Filippetti a dû composer avec « une baisse sans précédent du bugdet de son ministère », avec comme conséquence, la réduction importante des subventions allouées aux monuments du patrimoine, tels que les musées nationaux ou le château de Versailles. Et ce, au profit du milieu du spectacle vivant qui ne lui en a pas été reconnaissant pour autant, au regard de la fronde générale des intermittents qui, cet été, ont menacé la plupart des festivals.

    A son actif, entre autres la loi sur l'indépendance de l'audiovisuel, et à l'international l'exclusion du domaine culturel dans les négociations commerciales entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Un accord qui maintient donc l'exception culturelle française, un héritage, transmis pas ses prédecesseurs, qu'Aurélie Filippetti a réussi à préserver contre vents et marées.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.