GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    France

    Christine Lagarde dans la tourmente

    media Christine Lagarde est inculpée pour «négligence» dans le dossier Tapie. REUTERS/Philippe Wojazer/Files

    Première femme à diriger le FMI, Christine Lagarde a été inculpée mercredi 27 août par la justice française pour «négligence» dans un dossier d'arbitrage controversé. Elle a connu une carrière sans fausse note jusqu'au Fonds monétaire international.

    L'histoire de Christine Lagarde, 58 ans, est celle d'une ascension fulgurante. Cette fille d'enseignants, mère de deux enfants, diplômée de Science po Aix, a fait une partie de ses études aux Etats-Unis avant d'y occuper là-bas, quelques années plus tard la présidence d'un cabinet d'avocat d'affaires.

    Débauchée en 2005 par la droite française, elle devient deux ans plus tard la première femme française à diriger le ministère de l'Economie et des Finances. Elle y reste quatre ans, un record de longévité.

    Christine Lagarde est ensuite propulsée en juillet 2011 par Nicolas Sarkozy, alors chef de l'Etat, à la tête du Fonds monétaire international pour succéder à Dominique Strauss-Kahn. C'est à nouveau la première femme à diriger cette institution. Armée de son anglais parfait et de sa maîtrise technique, elle parcourt le monde pour porter la parole du FMI.

    Inculpée ce mercredi dans le cadre de l'affaire Tapie, elle récuse les accusations de « négligence » qui lui sont portées et exclut de démissionner de l’institution.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.