GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Septembre
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Réforme du travail en France: les ordonnances publiées au Journal officiel, pour entrée en vigueur immédiate
    France

    La France stabilise sa natalité, mais les parents sont plus âgés

    media La crise n'a eu que peu d'effets sur le nombre de naissances en France, selon l'Insee. gettyimage

    L’Insee livre son enquête annuelle sur la natalité en France. En 2013, et pour la troisième année consécutive, le nombre de naissances a baissé mais avec plus de 800 000 bébés qui naissent chaque année, la natalité dans le pays confirme sa bonne santé.

    La crise et le chômage n'ont donc pas eu de prise sur les naissances. Ce dynamisme s'explique par la politique familiale menée dans notre pays, qui plus qu'ailleurs résiste à la conjoncture économique. Plus de 800 000 bébés sont nés sur le territoire français, c'est 9 500 naissances de moins qu'en 2012. Soit une baisse de 1,2%. Mais il n'y a pas de quoi tirer la sonnette d'alarme, car selon l'étude de l'Insee, le taux de fécondité s'élève à près de deux enfants par femme, ce qui fait de la France le pays le plus fécond d'Europe, au coude-à-coude avec l’Irlande.

    Le nombre de naissances reste donc à un niveau plus élevé que dans les années 1990 même s’il reste en dessous des niveaux exceptionnels atteints pendant les années du « baby-boom » : 850 000 naissances en moyenne entre 1946 et 1974 pour la seule métropole.

    Les femmes deviennent mère plus tard

    La tendance d'une maternité repoussée est observée depuis le milieu des années 1970 avec un report progressif de l’âge au premier enfant. A l'époque, on était mère de son premier bébé autour de 26 ans, aujourd'hui, on l'est en moyenne à l'âge d'un peu plus de trente ans. Les naissances à 40 ans ou plus, ne sont plus exceptionnelles. Elles comptent en effet pour 5% des naissances en 2013, contre 1% en 1980.

    L'Insee explique assez logiquement que « le désir de stabilité matérielle et affective fait que les couples ont d'abord envie de s'épanouir professionnellement et sur le plan personnel avant d'avoir des enfants. »

    Stabilité

    Par ailleurs, le démographe Gilles Pison (Ined) explique qu'il y a une grande stabilité du nombre d’enfants par femme depuis quarante ans. « À la fin de leur vie féconde, les femmes auront eu en moyenne deux enfants, tout comme les femmes des générations précédentes. Le grand changement vient en effet du recul de l’âge auquel elles auront eu leurs enfants, qui s’explique à la fois par la diffusion de la contraception et l’allongement de la durée des études. »

    La crise économique de 2007-2008 n’a pas bouleversé cette tendance de fond. « Le nombre de naissances a nettement baissé ces dernières années dans nombre de pays développés, notamment aux États-Unis, assure Gilles Pison. En France, les politiques sociales et familiales ont amorti le choc de la crise. »

    De plus en plus d'enfants sont conçus hors mariage

    La progression est forte depuis le milieu des années 1970. Parmi les bébés qui ont poussé leur premier cri en 2013, plus de la moitié sont nés d'un couple non marié.

    Enfin, l'Insee relève une augmentation du nombre de jumeaux ou triplés en 2013. Un accouchement sur soixante a donné naissance à deux enfants ou plus l’année dernière. Un phénomène qui touche d'avantage les femmes les plus âgées. Celles qui ont davantage recours à la PMA (aide à la procréation médicalement assistée). Ces méthodes entraînent plus fréquemment des grossesses multiples.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.