GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le Visa pour l'image 2014 de Perpignan à portée de clic

    media DR

    Visa pour l'image, le plus grand festival international de photojournalisme, qui a lieu tous les ans  à Perpignan (Pyrénées-Orientales) se déroule cette année du 30 août au 14 septembre. Un rendez-vous incontournable de la photographie qui réunit à chaque édition plusieurs milliers de visiteurs. Nos envoyés spéciaux Christophe Paget et Patricia Blettery vous proposent un petit tour d'horizon des temps forts du festival.

    Suivez les liens ou cliquez sur les vignettes pour découvrir nos articles :
     

    Photographie et nouveaux médias: Instagram inquiète Visa pour l’image

    A Perpignan, cette année « le monstre avec un grand G » rôdait sur de nombreuses tables rondes. Comment le photojournaliste s’adapte-t-il aux nouveaux médias ? Quand on voit le travail de Samuel Bollendorff, gagnant du Visa d’or du webdocumentaire, on aurait envie de dire qu’il s’y adapte très bien. La réalité est un peu plus complexe. L’aspirateur à photos Google inquiète les professionnels présents au festival international du photojournalisme. Tout comme Instagram.

    Viviane Dalles, prix Canon de la femme photojournaliste 2014

    Chaque année, le prix Canon de la femme photojournaliste récompense et soutient une femme photographe dans un projet de reportage. L'année dernière, c'est la photographe américaine Mary Calvert qui avait été primée pour son sujet sur les violences sexuelles infligées aux femmes au sein de l'armée. Cette année, Canon, en partenariat avec le magazine Elle, a choisi le projet de reportage de Viviane Dalles sur les mères adolescentes dans le nord de la France. Un phénomène de société qui vaut aux petites villes de la région de la Thiérache le surnom de « villes poussettes ». Rencontre avec la photographe.

    La guerre du Vietnam vue par «Ceux du Nord»

    L’événement de cette 26ème édition de Visa pour l’image, c’est la venue de quatre photographes vietnamiens dont les clichés nous donnent une vision différente de la guerre du Vietnam, puisqu’ils avaient été réalisés pour le régime communiste du Nord. « Ceux du Nord», c'est le titre de l'exposition.

     
    •En Centrafrique, c'était «le trou noir de l'information»

    Visa pour l’image, le festival international de photojournalisme réserve cette année une large place à la Centrafrique : pas moins de trois expositions de trois photographes différents sont en effet consacrées au pays. Christophe Paget, a rencontré Michaël Zumstein, qui effectue des reportages photo en Afrique depuis de nombreuses années, et qui s’est rendu en RCA en septembre 2013.

    •«#Dysturb» bouscule Visa pour l'image à Perpignan

    #Dysturb, c’est la signature présente sur de nombreuses affiches collées cette semaine dans Perpignan. Derrière le hashtag, des photographes habitués aux zones de guerre. Frustrés du peu d’attention accordée au chaos centrafricain mais également à leur travail de photojournalistes, ils ont d’abord pris la rue d’assaut à Paris en mai dernier. Invités à Visa pour l’image, ils ont réitéré l’expérience avec leurs photos en 4x3 collées partout dans la ville.

    Les militaires violées de l'armée US photographiées par Mary Calvert

    L’an dernier, 26 000 viols et abus sexuels ont été commis dans l’armée des Etats-Unis. Seule une victime sur 7 signale l’agression, et sur ce nombre, seul un cas sur dix débouche sur un procès. Car si l’armée française est surnommée « la grande muette », l’armée américaine ne vaut guère mieux : les victimes sont systématiquement poussées à quitter l’armée, alors que leurs agresseurs sont peu punis, voire pas du tout. La photographe américaine Mary Calvert est allée à la rencontre de ces femmes. Ses photos sont actuellement exposées à Perpignan à Visa pour l'image.

    La Centrafrique en rage à Visa pour l'image

    Trois photojournalistes témoignent cette année à Visa pour l'image de la crise ultra-violente qui oppose Seleka et anti-balaka en République Centrafricaine, un pays méconnu que les journaux délaissent. Leurs photos disent le déchaînement de haine. Elles sont parfois pénibles, mais jamais racoleuses. Tuée en avril en Centrafrique, Camille Lepage est tout de même là. Sa belle âme plane sur le festival où elle avait forcément toute sa place. Ses photos, réunies dans un livre-hommage de ses confrères, complètent avec brio le tableau apocalyptique du conflit.

    • La Tour David, squat vertical à Caracas, se visite à Visa pour l'image

    C'est un squat. Il est haut de 45 étages et se situe en plein Caracas. On surnomme ce gratte-ciel, la tour David. Jorge Silva a photographié l'organisation des hommes et des femmes qui sont établis, là, dans cette carcasse de béton. Ils ont un chef, des salles de vie communes, des boutiques. Et une vue imprenable ! Les images racontent la solidarité, la pauvreté, la débrouille aussi et contre toute attente, la sécurité et le respect.

    Visa pour l’image: le poème d’Anne Rearick à l’Afrique du Sud

    Depuis 10 ans, Anne Rearick se rend en Afrique du Sud dans la banlieue sud du Cap. Elle assiste aux mariages, aux enterrements, à tout ce qui fait la vie quotidienne des habitants du township de Langa, à tout ce qu’il y a de plus sacré aussi. Avec son appareil photo, elle aime capturer les petits instants, les petits détails. Ses images carrées, en noir et blanc sont d’une infinie douceur. Exposée pour la première fois à Visa pour l’image, la photographe américaine nous raconte ce voyage intemporel, poétique et amoureux.

    L’humanitaire et le photojournalisme, une collaboration «engagée»

    Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) récompense chaque année, à Visa sur l'image à Perpignan, un photographe qui, par son travail, sensibilise au respect de la mission médicale en temps de guerre. Cette année, c'est William Daniels qui reçoit le Visa d'Or Humanitaire du CICR pour un reportage sur la République centrafricaine.

    Webdoc: Samuel Bollendorff reçoit le Visa d'Or RFI-France24

    Le Visa d’Or RFI-France24 2014 du meilleur webdocumentaire a été décerné à Samuel Bollendorf et Olivia Colo pour Le Grand Incendie. Ce prix, assorti d’un chèque de 8 000 euros, a été remis à Perpignan ce mercredi 3 septembre lors d’une des traditionnelles soirées de projection au Campo Santo. Rencontre avec Samuel Bollendorff.

    Visa pour l'image: raconter le monde en photos

    Parce qu’une photographie en dit souvent bien plus que de longs discours, ils parcourent le monde, reflex au poing, cerveau en éveil. Trop souvent, pour s’approcher au plus près de ceux dont ils veulent raconter l’histoire, ils prennent des risques. Si on ajoute à cela qu’ils gagnent souvent difficilement leur pain, alors on comprend mieux pourquoi les photojournalistes occupent une fois dans l’année le devant de la scène, en pleine lumière, à Visa pour l’image à Perpignan. Avant goût.

    Le Grand Incendie, Visa d’Or du webdocumentaire RFI-France 24

    «Le Grand incendie», remporte cette année le Visa d’or du meilleur webdocumentaire, décerné chaque année par RFI et France 24, à l’occasion de Visa pour l’image, le festival international de photojournalisme. En France, une personne s'immole en place publique tous les 15 jours. C'est sur ce drame social méconnu qu'ont enquêté les auteurs du Grand Incendie. Un webdocumentaire poignant qui s'articule autour de la parole des témoins.

    15 jours à Vista Hermosa, prison vénézuélienne dirigée par les détenus

    Depuis une dizaine d’années Vista Hermosa, « Belle vue » est dirigée par les prisonniers. A sa tête, Wilmito, un ancien boxeur professionnel devenu criminel qui affirme que les conditions de vie dans la prison sont bien meilleures depuis que le gouvernement en a été chassé. Sebastian Listé est espagnol, il est photographe et en 2013 il est parvenu à se faire accepter à Vista Hermosa et vivre pendant deux semaines avec les prisonniers. Il en a ramené un reportage photo exceptionnel, actuellement exposé à Visa pour l’Image, le festival de photoreportage de Perpignan dans le sud de la France.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.