GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Gérard Larcher grand favori pour la présidence du Sénat

    media Gérard Larcher avait déjà été élu président du Sénat le 1er octobre 2008. Reuters/Gonzalo Fuentes

    Gérard Larcher a été élu ce mardi dès le premier tour candidat de l’UMP pour la présidence du Sénat. L’élu des Yvelines devrait logiquement sortir vainqueur de l’élection solennelle en séance ce mercredi, l’UMP comptant le plus gros contingent de sénateurs après le renouvellement du 28 septembre.

    « Je suis 100 % Sénat. » Cette phrase, Gérard Larcher l’a répétée toute sa campagne. Homme de réseaux, le sénateur des Yvelines tissait sa toile depuis février, allant à la rencontre des élus locaux ou de ses collègues de la majorité et de l’opposition. Car ce bon vivant, tout en rondeur et bonhommie, n’insulte jamais l’avenir.

    Ministre du Travail de 2004 à 2007, Gérard Larcher a aussi acquis la réputation de savoir écouter. Ce vétérinaire passionné de chevaux veut d’ailleurs faire du Palais du Luxembourg le lieu d’une « opposition constructive » avec moins de politisation et de politique partisane qu’à l’Assemblée. Un argument décisif pour les sénateurs et qui a pesé en défaveur de Jean-Pierre Raffarin.

    L’ancien Premier ministre est certes plus connu, mais il est soutenu officiellement par Nicolas Sarkozy, tandis que Gérard Larcher revendique très discrètement sa proximité avec François Fillon. Le sénateur prévoit en tout cas de mener une bataille frontale contre la gauche : celle sur la réforme territoriale. S’il est élu ce mercredi, il s’agira de son deuxième mandat à la présidence du Sénat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.