GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Intempéries dans le sud de la France: quelles conséquences ?

    media Un panneau « route barrée » indiquant que la rue ne peut plus être pratiquée en raison des fortes intempéries qui ont frappée le Gard, le 10 octobre 2014. AFP/Sylvain Thomas

    Les conditions météo se sont calmées ce lundi 13 octobre dans le sud-est de la France, après un week-end une nouvelle fois très pluvieux. Mais ces déluges à répétition ne sont pas sans laisser de traces.

    Si la région est habituée aux automnes pluvieux, on peut sans doute déjà dire que celui de l’automne 2014 restera dans les mémoires. Depuis le 1er septembre, il y a déjà eu quatre épisodes de pluies intenses, où, à chaque fois, il est tombé plus de 200 millimètres d’eau en quelques heures, l’équivalent de ce qu’il tombe normalement en plusieurs mois.

    L’une des principales conséquences, ce sont bien sûr les crues. La répétition des orages a gorgé le sol d’eau, à tel point que celle-ci ne peut que ruisseler et gonfler les cours d’eau. Une situation qui pourrait s’aggraver si de nouvelles pluies survenaient dans les prochains jours.

    Une mer Méditerranée plus chaude

    Ce qui frappe particulièrement cette année, c’est la répétition de ce phénomène. En général, les orages qui frappent le sud-est de la France se sont formés en Méditerranée, avant d’être soufflés par les vents en direction des côtes. La différence entre l’automne 2014 et les précédents vient en fait de la mer elle-même, et notamment sa température. Celle-ci est en effet de 25° actuellement ; c’est deux degrés de plus que la moyenne des dix dernières années.

    En conséquence, l’évaporation se fait plus rapidement et plus fortement. Des masses d’air humide plus importantes se déplacent donc vers les côtes, où elles se transforment alors en précipitations. Quant à la cause de ce réchauffement de la Méditerranée, elle n’est pas clairement établie. On pense bien sûr au réchauffement climatique, mais une multitude de facteurs différents peuvent avoir un impact sur ce processus. 2014 ne peut donc être qu’une « mauvaise année » comme il y en a eu d’autres par le passé, à l’image de 2002. Cependant, si ce phénomène venait à se prolonger, les conséquences pourraient être plus graves. En effet, si une mer à 25° favorise la formation d’orages, une mer à 26° peut, elle, faire apparaître des ouragans, aux conséquences bien plus fâcheuses.

    Des conséquences parfois dramatiques

    En attendant d’y voir plus clair, les habitants du sud-est de la France s’habituent à vivre avec ces déluges et ces alertes météo à répétition. Les dégâts humains et matériels qu’ils entraînent peuvent même se révéler dramatiques. Si l’épisode du week-end dernier n’a pas fait de victimes, celui des 17 et 18 septembre avait pris la vie de six personnes. D’orages grêleux responsables également de la destruction de champs agricoles, aux inondations emportant avec elles routes et ponts, les conséquences peuvent être terribles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.