GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: 4 nouveaux morts dans des manifestations (Commission intéraméricaine des droits de l'Homme)
    France

    Jean Tirole, prix Nobel d'Economie 2014

    media Jean Tirole, prix Nobel d'économie 2014, ici à Toulouse le 2 juin 2008. AFP/Eric CABANIS

    Après le prix Nobel de littérature de Patrick Modiano, le Nobel d'économie tombe à son tour dans l'escarcelle d'un Français. Le dernier prix de la moisson 2014 a été attribué ce lundi 13 octobre à Jean Tirole. Grâce à ses analyses sur la puissance de marché et de la régulation, il devient le troisième Français à être couronné dans cette discipline.

    Le comité Nobel présente le Français comme « l'un des économistes les plus influents de notre époque ». Jean Tirole, 61 ans, est mondialement reconnu pour ses multiples études, surtout sur le fonctionnement des marchés et de la régulation. Son analyse propose des solutions aux pouvoirs publics pour corriger les dérives individualistes - et donc spéculatives - de certains acteurs économiques. Afin de rationaliser les bourses, il est partisan d'un regain de pouvoir du politique sur les marchés.

    Jean Tirole est le troisième Français récompensé par le prix Nobel d'économie, après Gérard Debreu en 1983 et Maurice Allais en 1988. Né à Troyes (est de la France) d'un père médecin et d'une mère enseignante en lettres, il se dirige d'abord vers les mathématiques, intègre ensuite l'Ecole polytechnique, et découvre l'économie à 21 ans. Ingénieur des ponts et chaussées, Jean Tirole traverse l'Atlantique pour faire son doctorat d'économie aux États-Unis, au Massachusetts Institute of Technology.

    Il arrive à Toulouse en 1991. Il est l'un des fondateurs de l'Institut d'économie industrielle, le berceau de ce qu'on appelle aujourd'hui « l'école de Toulouse » en économie. Il a reçu la médaille d'or du Conseil national de la recherche scientifique en 2007. Et Manuel Valls n'aura pas mis longtemps à saisir l'opportunité politique de ce Nobel. Ce lundi sur Twitter, le Premier ministre français a salué ce qu'il appelle un « pied de nez au " French bashing " ». « Après Patrick Modiano, un autre Français au firmament : félicitations à Jean Tirole ! », écrit M. Valls dans son message, ponctué par le hashtag « #FiersdelaFrance ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.