GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Immigration: Marine Le Pen en visite «haute tension» à Calais

    media Marine Le Pen (2e à gauche), entourée de ses sympathisants dans les rues de Calais, ce vendredi 24 octobre. REUTERS/Pascal Rossignol

    Une centaine de policiers et de gendarmes supplémentaires ont été envoyés à Calais, dans le nord de la France, pour aider la ville à faire face à l'afflux de clandestins qui y campent en attendant d'arriver à passer au Royaume-Uni. Ils étaient 1 500 à la fin de l'été, ils seraient entre 2 200 et 2 300 actuellement. Et la situation dans la ville se tend. Avec ceux qui se plaignent de ne pas reconnaitre leur ville d'un côté, et ceux qui cherchent avant tout à venir en aide aux migrants. La venue de Marine Le Pen, la présidente du Front national, sur place n'a fait que souligner ces tensions.

    Devant l’hôtel de ville, un face à face entre des associations de soutien aux migrants et des sympathisants de Marine Le Pen. Et lorsque la présidente du Front national sort de sa berline noire, des voix s’élèvent des deux côtés. Marine Le Pen s’avance dans les rues de Calais, elle répond aux sourires, accepte les photos accompagnée de Françoise Vernalde, candidate Front national à Calais aux dernières municipales.

    Et devant une cohorte de journalistes, la présidente du Front national affirme son soutien aux habitants : « Calais est le symbole de l’abandon de la population. Je viens exprimer ma solidarité avec les habitants que l’on laisse aux prises avec un problème qui est aujourd’hui insupportable. » Marie Le Pen devait rencontrer les commerçants de Calais, mais il était difficile pour la patronne du FN de s’extirper de la foule qui l’entoure. Après une visite rapide dans une brasserie, elle fera demi-tour suivie jusqu’à son départ par les applaudissements et les sifflets.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.