GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May annonce sa démission, elle partira le 7 juin
    • Alpinisme: trois nouveaux morts sur l'Everest, sept au total pour la saison (organisateurs d'expéditions)
    France

    Livraison du «Mistral» à la Russie: «Des conditions pas réunies»

    media

    Le ministre des Finances français, Michel Sapin, a démenti l'annonce de Moscou concernant la livraison d'un navire de guerre Mistral à la Russie courant novembre. En cause, la pression des pays de l'Otan sur l'Hexagone concernant le conflit qui s'enlise en Ukraine entre Kiev et les séparatistes pro-russes.

    Les conditions pour la livraison par la France à la Russie d'un premier navire de guerre Mistral « ne sont pas réunies » pour le moment, a déclaré jeudi 30 octobre le ministre français des Finances Michel Sapin, sur la radio RTL, alors que la Russie avait dit mercredi
    qu'elle recevrait ce porte-hélicoptères mi-novembre.

    « Les conditions ne sont pas réunies. Les conditions, c'est quoi ? C'est qu'en Ukraine, nous soyons dans un dispositif qui va vers la normale, qui permette de détendre les choses, qui fasse que la Russie joue un rôle positif », a expliqué le ministre. « D'un certain niveau, ça va mieux ; d'autres points de vue, il y a encore des inquiétudes, donc aujourd'hui, les conditions ne sont pas réunies », a martelé le ministre.

    La Russie soumise à des sanctions économiques

    La Russie a affirmé mercredi 29 octobre qu'elle recevrait mi-novembre un premier navire de guerre Mistral vendu par la France, une annonce démentie par le constructeur sur fond de critiques des pays de l'Otan qui déplorent cette transaction en pleine crise ukrainienne.

    Baptisé Vladivostok, le premier des deux bateaux de guerre commandés par la Russie a effectué ces dernières semaines des essais en mer au large de Saint-Nazaire.

    La controverse sur la vente de ce porte-hélicoptères à la Russie, soumise à une série de sanctions économiques des États-Unis et des Européens, ressurgit au moment où le conflit armé dans l'est de l'Ukraine s'installe dans la durée, les autorités de Kiev et les séparatistes prorusses étant incapables de dialoguer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.