GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Sarkozy dézingue Hollande et les «cons» de l’UMP

    media Nicolas Sarkozy: «A l'UMP, tous des cons». REUTERS/Eric Gaillard

    Sortie ce mercredi 5 novembre en France d’un recueil de confidences de Nicolas Sarkozy, délivrées pendant deux ans à deux journalistes du journal Le Parisien-Aujourd'hui en France. Ça reste entre nous, hein ?, paru aux éditions Flammarion, dessine le portrait d’un ancien président animé notamment par la revanche et le ressentiment. Personne n’est épargné, sauf lui.

    « J’imagine que je retrouverai tout ça dans un livre », confie un jour Nicolas Sarkozy aux deux journalistes politiques du Parisien, Nathalie Schuck et Frédéric Gershel, qu’il reçoit régulièrement dans ses bureaux de la rue Miromesnil à Paris, à deux pas de l’Elysée. Nicolas Sarkozy est lucide, et c’est donc en toute connaissance de cause qu’il a livré confidences et perfidies pendant les deux ans de sa vraie-fausse retraite.

    Personne, ou presque, n’est épargné. Chacun en prend pour son grade, et les propos sont bien souvent dégradants. Première cible : François Hollande, qui l’a battu à la présidentielle. Il y a de la revanche dans l’air, et dans les mots. Aux yeux de l’ex-président, son successeur n’est qu’ « un amateur », « mal fagoté », qui « mange des frites ». Qui ressemble, avec Valérie Trierweiler, « aux Bidochons en vacances », ce couple de Français moyens immortalisé dans les bandes dessinées de Binet. Bref, François Hollande est « ridicule ».

    Manuel Valls « fait un peu illuminé »

    « On ne change pas les rayures du zèbre, mais on s'améliore », veut croire Nicolas Sarkozy en pensant à lui-même. Il n'a pas changé, et il le montre au gré de ses confidences et de ses obsessions. Manuel Valls, à qui on le compare - et ça l’énerve - a « le regard fuyant », « il fait un peu illuminé » parce qu’il porte des lentilles de vue. Le physique, le sien et surtout celui des autres, Nicolas Sarkozy, ça l'obsède. Marine Le Pen, dit-il encore, « elle fait hommasse », elle ressemble à un « déménageur ».

    Un festival de petites phrases pour élever le débat. Certes, ça croustille sous la dent, mais ça laisse un goût amer, celui du dégoût que la politique peut inspirer à de plus en plus de Français. Nicolas Sarkozy n’épargne pas non plus son propre camp. Jean-François Copé est ainsi « radioactif » depuis l’affaire Bygmalion. François Fillon ? Un jour « un sans-couilles », une autre fois « un loser ». (L’intéressé a déjà réagi, et rend coup pour coup : « Ce ne sont pas des paroles d’un homme d’Etat ».)

    Alain Juppé ? « Il me fait passer pour jeune », et « moi, je n'ai pas été condamné »… Quant à Xavier Bertrand, ex-sarkozyste, l'ancien président lui promet tendrement « les mines de sel », « pieds nus avec des plaies ouvertes ». Petites perfidies entre amis. Mais qui aime-t-il vraiment ? Nicolas Sarkozy passe au Kärcher la galaxie UMP. D'ailleurs, c'est bien simple : « A l'UMP, tous des cons », dit celui qui en sera, selon toute vraisemblance, le président à la fin du mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.