GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Nabilla en garde à vue, son compagnon blessé au couteau

    media Nabilla Benattia et son compagnonThomas Vergara lors de la Fashion week à Paris, en juillet 2014. Getty/Foc Kan

    L'ex-star de téléréalité Nabilla a été placée en garde à vue dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle est soupçonnée d'avoir blessé au couteau son compagnon, Thomas Vergara, qui est lui aussi un ancien produit de l'émission «Les anges de la téléréalité». Nabilla a affirmé aux enquêteurs, après avoir changé de version, qu'il s'était blessé lui-même au cours d'une dispute.

    Appelés en urgence au cœur de la nuit, les pompiers ont découvert Thomas Vergara, gisant dans une chambre d'hôtel de Boulogne Billlancourt. Le jeune homme présentait plusieurs blessures par arme blanche au thorax. Une source proche de l'enquête a
    évoqué un coup de couteau porté dans la région du poumon. A côté du blessé, Nabilla, sa compagne, devenue célèbre pour sa fulgurante formule lancée à la télé et depuis devenue une marque déposée : « Non mais allô, quoi».

    « Dans le cadre de la soirée, son ami a pris de la cocaïne et a eu un comportement violent. Elle a expliqué qu'ils ont eu une altercation et qu'il a pris un couteau. Dans la confusion, il se serait alors porté un coup à lui-même, involontairement », a relaté le parquet de Nanterre. Elle nie l'avoir poignardé. « Le fait est que son compagnon a été blessé cette nuit dans le cadre de faits qui sont d'une grande complexité mais ça n'est pas Mlle Benattia qui est l'auteur de ces coups de couteau », a affirmé son avocat, Me Martin Desrues.

    Selon le parquet, « il est trop tôt pour dire » si les propos de Nabilla « sont crédibles », « des vérifications doivent être faites », notamment auprès du petit ami, qui n'est « toujours pas audible ». Alors que son état était jugé au départ « sérieux », il était vendredi soir « stationnaire et plutôt rassurant ».

    La garde à vue de Nabilla, commencée à 03H40, a été prolongée vendredi dans la soirée, théoriquement pour 24 heures. Selon les tests d'alcoolémie, aucune trace n'a été repérée chez la starlette, dont le casier judiciaire est vierge. Pour la drogue, « c'est en cours », précise encore le parquet.

    Entendue depuis l'après-midi dans les locaux de la police judiciaire des Hauts-de-Seine, après une brève hospitalisation due à un malaise, la star de téléréalité a donc changé de version : selon des sources concordantes, la jeune femme de 22 ans, « très confuse dans ses déclations », avait dans un premier temps affirmé que son compagnon avait été blessé à l'extérieur de l'hôtel par des agresseurs alors que le couple rentrait en taxi. Mais les premiers éléments de l'enquête, ouverte pour « tentative d'homicide volontaire », n'ont pas confirmé cette version, du sang ayant notamment été retrouvé dans la chambre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.