GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Présidence de l'UMP: les modalités du vote

    media Les trois candidats en lice pour diriger l'UMP: Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy et Hervé Mariton. Le scrutin s'ouvre vendredi 28 novembre 2014 à 20h pour 24 heures. REUTERS/Philippe Wojazer/Files

    En France, c’est une élection très attendue. L’UMP connaîtra demain samedi soir 29 novembre le nom de son nouveau président. Trois candidats sont en lice. L’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy fait figure de grandissime favori. Face à lui deux adversaires : Bruno Le Maire, ancien ministre de l’Agriculture et le député Hervé Mariton, qui avait mené le combat contre le mariage gay. Le scrutin débute ce vendredi soir à 20h. Les 268 000 adhérents du parti conservateur se prononcent uniquement par vote électronique, pour tenter d’éviter les fraudes. 

    A l’UMP, tout le monde a encore en mémoire l’élection contestée de novembre 2012,  entre Jean-François Copé et François Fillon, la fin du match avait tourné au pugilat, chaque camp s’accusant mutuellement de tricherie. Hors de question de revivre ce week-end un tel scénario, le parti a tiré les leçons de cet échec. Finies les procurations, dont le nombre élevé en 2012 avait été à l'origine des contestations, terminé également le vote papier pour éviter les bourrages d’urnes. L’UMP a choisi le vote électronique. 

    Armés de leur code personnel et de leur mot de passe, les 268 000 adhérents, à jour de leurs cotisations au 30 juin, ont jusqu’à demain soir 20h pour faire leur choix, soit depuis leur ordinateur personnel, soit depuis l'un des 314 bureaux de vote ouverts sur l’ensemble du territoire. Si une surchauffe en raison du grand nombre de connexions n’est pas à exclure, la société chargée d’expertiser le système s’est voulue rassurante. Tout devrait bien se passer. 

    Au siège de l’UMP, les neuf membres de la haute autorité superviseront ce soir et demain le déroulé du scrutin. Les résultats sont attendus samedi entre 20h30 et 21h. Des résultats dont on ne connaîtra pas le détail par départements, comme c’est traditionnellement le cas. Cela n’a tout simplement pas été prévu, une absence de données dénoncées par Bruno Le Maire et Hervé Mariton. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.