GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Affaire Nemmouche: cinq personnes interpellées à Marseille

    media Cinq personnes ont été interpellées à Marseille dans l'affaire Mehdi Nemmouche, mardi 9 décembre. AFP

    Trois hommes et deux femmes ont été placés en garde à vue dans une enquête antiterroriste, après leur arrestation à Marseille mardi 9 décembre. Des arrestations en lien avec l'affaire Mehdi Nemmouche, l'homme aujourd'hui incarcéré en Belgique et accusé d'avoir tué quatre personnes au musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier.

    Cela fait six mois que Mehdi Nemmouche a été interpellé et jusque-là, il n'y avait guère eu de nouveautés. L'auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles s'est muré dans le silence. Les armes trouvées en sa possession ont parlé, mais désormais l'homme prétend avoir volé le sac qui les contenait. Une affirmation qui ne semble guère avoir convaincu les enquêteurs.

    Depuis six mois, ils s'interrogent sur les raisons qui ont poussé Mehdi Nemmouche à traverser la France avec un tel arsenal. A leurs yeux, si son but était de mener d'autres attaques, il aurait été moins risqué de rester en Belgique ou dans le nord de la France. Et s'il voulait gagner l'Algérie, il aurait été plus discret de voyager sans arme.

    La direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), en charge de la lutte antiterroriste en France, le soupçonne donc d'avoir voulu se cacher chez des proches, notamment chez des personnes rencontrées en détention. Mehdi Nemmouche a en effet été incarcéré dans plusieurs prisons du sud-est de la France où il s'est radicalisé. Au moins l'un de ses codétenus figurerait parmi les personnes interpellées, mardi 9 décembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.