GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Terrorisme: Bernard Cazeneuve consulte ses prédécesseurs

    media Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. REUTERS/Benoît Tessier

    Pour tirer les leçons des attentats de la semaine dernière, le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve reçoit ses prédécesseurs. Pierre Jox, Daniel Vaillant, François Baroin, Brice Hortefeux et Michèle Alliot-Marie ont ainsi été reçus ce vendredi. Jean-Pierre Chevènement, Dominique de Villepin, Jean-Louis Debré et Claude Guéant devraient suivre ce samedi.

    Pour cette première journée de consultation, Bernard Cazeneuve a reçu deux ex-ministres de gauche et trois de droite. Car il est important, dit l'actuel premier policier de France, que vive l'esprit du 11 janvier, cette unité nationale célébrée dans les rues des villes de France.

    Et pour Daniel Vaillant, qui était à ce poste le 11 septembre 2001, il n'y a rien à gagner à mener un combat politicien sur la sécurité nationale. « Il faut éviter les polémiques inutiles. C’est toujours un affaiblissement pour la démocratie ! Il y a tellement de sujets sur lesquels on peut débattre, y compris vivement, qu’on n’a pas intérêt sur des sujets aussi difficiles. Parce que personne ne peut faire la leçon à personne », estime le député PS.

    Un état d'esprit partagé par François Baroin. Et à en croire ce chiraquien, le dialogue se passe bien. « Il y aura une réflexion à terme sur un meilleur partage des informations pour lutter contre les dérives jihadistes de certains éléments présents notamment dans les banlieues. Nous avons demandé, et le ministre de l’Intérieur est très réceptif à cela, à avoir une structure qui permettrait de renforcer les liens, et mutualiser aussi nos informations. Il y aura une volonté de marcher main dans la main sur ces sujets », promet le député UMP.

    Si l'unité nationale tient pour l'instant, elle sera mise à l'épreuve dès la semaine prochaine lorsque Bernard Cazeneuve présentera son plan sécuritaire post-attentat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.