GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: le climat au cœur du 52e Salon de l'agriculture

    media Le 52e Salon de l'agriculture se tient à Paris jusqu'au 1er mars 2015. REUTERS/Pascal Rossignol

    Le 52e Salon de l’agriculture s’ouvre ce samedi, à Paris, jusqu’au 1er mars. Un rendez-vous attendu autour des plus belles vaches françaises, certes. Mais aussi, peut-être parce que la France accueillera en décembre la 21e conférence climat, une réflexion sur la relation entre agriculture, environnement et changement climatique.

    Jusqu’ici la donnée climatique était peu prise en compte dans les choix agricoles, mais cette année, l’environnement et le climat sont cités par le ministre de l’Agriculture français, Stéphane Le Foll, dans son éditorial pour l’ouverture du Salon.

    L’agriculture doit être au centre des débats sur le climat pour deux raisons : d’une part, c’est un des secteurs les plus vulnérables au changement climatique, qui va donc devoir s’adapter très rapidement pour continuer à produire suffisamment. D’autre part, en France, 21% des émissions de gaz à effet de serre proviennent du secteur agricole, dont 42% sont dus au bétail et 58% à l’utilisation d’engrais azotés.

    Cette donnée semble donc intégrée par ce 52e Salon dont le concept central est le « mouvement ». Un mouvement affiché vers des agricultures alternatives, vers la relocalisation de la production et de la consommation, mais aussi en forme de fuite en avant vers un monde où la technologie et la sélection génétique permettraient à l’agriculture de nourrir la planète sans se transformer fondamentalement.

    Parions que les débats du Salon entre les tenants de l’agriculture productiviste et ceux de l’agriculture biologique seront houleux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.