GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Cazeneuve et Taubira ensemble contre la radicalisation en prison

    media A l'intérieur de la prison de Fresnes. AFP Photo / MATTHIEU ALEXANDRE

    Lutter contre le terrorisme et la radicalisation en prison est une priorité du gouvernement français, affichée ce jeudi par les ministres de l'Intérieur et de la Justice. Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira se sont rendus ensemble dans les locaux de l'administration pénitentiaire à Fresnes, en région parisienne. Leur volonté : renforcer la coordination entre leurs services. Concernant les portables en prison, de nouveaux brouilleurs de communications conçus par Thales, plus précis et plus efficaces, déjà testés dans deux établissements franciliens, vont être installés dans l'ensemble des prisons françaises, a indiqué jeudi la garde des Sceaux, Christiane Taubira.
     

    Mehdi Nemmouche au mois de mai, Amédy Coulibaly en janvier. Le parcours de ces deux hommes est venu rappeler que les prisons françaises peuvent être des nids à terroristes. L'auteur de la tuerie du musée juif de Bruxelles et celui de la prise d'otages de l'épicerie cacher à Paris se sont tous deux radicalisés lors d'une détention pour des faits de droit commun.

    Actuellement, 182 détenus sont particulièrement surveillés pour leur appartenance - réelle ou supposée - à un courant islamiste radical. Et face à la menace qu'ils représentent, l'administration pénitentiaire a mis en place plusieurs réponses.

    « Il y a des décisions différenciées qui sont prises. Ces décisions peuvent être l'isolement. Elles peuvent être aussi un travail de construction de contre-discours », a déclaré Christiane Taubira, la Garde des Sceaux.

    Le but est donc double : empêcher la diffusion de leur rhétorique dans l'enceinte de la prison, mais aussi contrer l'idéologie islamiste auprès des moins radicalisés. Reste que certains détenus radicaux sortent de prison après avoir exécuté leur peine et représentent un vrai danger selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve :

    « Il y a, compte tenu de la porosité entre la petite délinquance et le grand terrorisme, une nécessité de suivre de façon particulière ceux qui sortent de prison après s'être radicalisés parce qu'ils représentent souvent parmi les plus dangereux des terroristes, et que, face à un risque élevé, ce travail doit être fait de façon extrêmement coordonnée et absolument méticuleuse ».

    Et signe de l'importance que revêt aux yeux de l'exécutif la surveillance de ces personnes, près de 1 200 postes dédiés au renseignement seront créés. Annonce faite par le Premier ministre après les attentats du mois de janvier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.