GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cour suprême: l'accusatrice du candidat de Trump accepte de témoigner devant le Sénat (médias)
    Afrique

    France: Pascaline Bongo devant la justice pour impayés

    media Pascaline Bongo, la soeur de l'actuel président gabonais, comparaît devant le Tribunal de grande instance de Paris, ce mardi 17 mars 2015. AFP PHOTO DYLAN CALVES

    Pascaline Bongo comparaît devant le tribunal de grande instance de Paris, ce mardi 17 mars. La sœur de l'actuel chef de l'Etat gabonais est poursuivie pour une ardoise d'environ 500 000 euros. Des factures impayées, assure une petite société française basée en région parisienne.

     

    Le transport d'une limousine entre Paris et Libreville, la commande d'une moquette en gazon synthétique ou encore plus de 100 pots de crème glacée livrés à la présidence du Gabon. Au total, ce sont plus de 540 000 euros que l'entreprise Blue Mendel réclame à Pascaline Bongo. Des dizaines de factures restées impayées, affirme la société française, qui n'emploie que quatre salariés et se dit aujourd'hui au bord de la faillite.

    Toutes les commandes étaient passées par SMS, envoyées directement au patron de la société d'export depuis le téléphone de la fille aînée et ancienne directrice de cabinet de feu Omar Bongo.

    Entre mai 2012 et avril 2014, 257 messages sont ainsi échangés et tout se passe sans accroc jusqu'à fin 2012 lorsque Blue Mendel fait acheminer deux conteneurs à Libreville. La société, qui a assuré le transport maritime, réclame son dû. Blue Mendel demande la somme à sa cliente gabonaise, mais ne reçoit aucune réponse.

    Les commandes se sont poursuivies tout au long de l'année 2013, affirme la société française, qui assure n'avoir plus eu de contact avec Pascaline Bongo depuis le 5 juin de cette année-là. Un dernier SMS lui est parvenu en ces termes : « Je n'ai pas les factures de 2013. Envoie le détail ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.