GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: le PS prépare l'après-départementales

    media Jean-Christophe Cambadélis est le premier secrétaire du PS. AFP PHOTO/ JACQUES DEMARTHON

    Le Parti socialiste prépare déjà la suite des élections départementales. Dès lundi 30 mars, une réunion doit avoir lieu avec Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Premier temps d’un dialogue qui va s’engager avec les partenaires de la gauche. Objectif : tirer les enseignements d’un scrutin où la division a amplifié l’ampleur de la défaite dans la perspective des prochaines régionales notamment.

    Battre le fer pendant qu’il est chaud, c’est un peu l’idée de Jean-Christophe Cambadélis. En décidant d’organiser dès lundi des réunions avec les partenaires de gauche, à commencer par les écologistes, le premier secrétaire du PS veut essayer d’utiliser la défaite aux élections départementales pour éviter de commettre, une nouvelle fois aux régionales de décembre prochain, l’erreur fatale de la division. Et peut-être aussi envoyer un signal aux électeurs de gauche avant le second tour de dimanche

    Avec l’émergence du Front National, que Manuel Valls lui-même voit « installé » « pour longtemps », la gauche n’a plus le choix, elle doit s’unir pour résister. C’est la leçon que le Premier ministre a tirée du premier tour des départementales. Et pour préparer les prochaines échéances, Manuel Valls estime qu’il va falloir « un temps de maturation dans les partis ».  

    Une manière de dire qu’un remaniement n’est pas immédiatement à l’ordre du jour, sauf d'un point de vue technique. L’élargissement de la majorité gouvernementale n’est pas la priorité. Le Premier ministre « souhaite » le retour des écologistes au gouvernement mais précise qu’il y a des conditions : « la cohésion et la loyauté ».  

    Des conditions qui doivent être préparées par un dialogue au sein des formations politiques et entre elles. Pour Jean-Christophe Cambadélis : « le temps d’une mise à plat des convergences et des divergences est arrivé ». Il est vrai que le temps du congrès du PS va lui aussi bientôt venir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.