GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le pionnier de l'arnaque aux faux virements jugé à Paris

    media Gilbert Chikli a récupéré 6 millions d'euros en obtenant de faux ordres de virement. DR

    En France, Gilbert Chikli, l'inventeur de l'escroquerie aux faux ordres de virement, est jugé (en son absence) ce lundi 30 mars à Paris, avec 17 autres prévenus. Entre 2005 et 2006, ils s'en sont pris à une cinquantaine de banques et grandes entreprises françaises.

    Gilbert Chikli, 49 ans, est un escroc de haut vol. Dans son domaine, il fait même figure de véritable précurseur. Le concept de son arnaque est de se faire passer pour le PDG de grands groupes et ordonner des virements vers des comptes à l'étranger.

    Un procédé redoutablement efficace. Après avoir obtenu des renseignements précis sur une entreprise, il demandait, toujours par téléphone, aux services financiers du groupe ciblé de procéder en urgence à un virement bancaire. Pour appuyer sa demande, il était capable d'envoyer des mails avec l’en-tête de l'entreprise et flanqués de signatures parfaitement imitées. Les fonds étaient ensuite transférés vers des comptes en Chine où ils s'évaporaient. Le pionnier de l'arnaque dite « au président » a ainsi réussi à récupérer 6 millions d'euros.

    Réfugié en Israël, d'où il montait ses coups, il n'assistera donc pas à son procès. Le « roi de la déballe », comme il se nomme, sait déjà qu'il a fait école : ces dernières années, près de 700 sociétés ont été victime de ce même mode opératoire pour un préjudice estimé à plus de 350 millions d'euros.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.