GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Départementales: la gauche du PS veut un changement de cap

    media Martine Aubry et Manuel Valls, à Lille, durant la campagne pour les départementales, le 18 mars 2015. REUTERS/Pascal Rossignol

    Après la lourde défaite enregistrée aux départementales, l'exécutif - le président Hollande et le Premier ministre Manuel Valls -, vont devoir dès lundi affronter les frondeurs du Parti socialiste, qui réclament un changement de ligne politique

    François Hollande et Manuel Valls sont désormais sous pression des frondeurs socialistes, qui, sans attendre la réunion prévue ce lundi, ont dès l'annonce de la défaite publié un communiqué commun en faveur « d'un contrat de rassemblement » . « Sans changements sincères dans les politiques, sans renouvellement de la pratique du pouvoir, la dispersion de la gauche sera irréversible », préviennent-ils.

    Une colère qui se sent également du côté de Martine Aubry, alors que le Nord a basculé à droite. La maire de Lille n'hésite pas à parler d’ « un vote de protestation par rapport à la politique nationale », pour réclamer elle aussi un changement de cap.

    Constat sévère

    Aurélie Filipetti a également lancé un appel dimanche au gouvernement pour qu’il infléchisse sa politique, car « on ne peut pas continuer d'aller dans le mur en klaxonnant ». L'ancienne ministre socialiste de la Culture dresse un constat sévère de l’équipe au pouvoir, à l'origine selon elle de la défaite : « les électeurs de gauche ne se sont pas mobilisés, explique-t-elle, car ils sont mécontents des résultats de la politique du gouvernement, de son absence de résultat en matière économique qui conduit à un désastre politique », ajoutant que les Français attendent « des résultats depuis trois ans ».

    Symbole de la défaite, la Corrèze, le département du président Hollande, a également bascule à droite, tout comme l'Essonne terre d'élection de Manuel Valls. Jérôme Guedj, l’actuel président de ce dernier département, qui devra donc laisser sa place, s'est d'ailleurs dit « triste et en colère » sur Twitter, prévenant d'une probable défaite en 2017, si il n'y avait pas de changement de politique.

    Le Premier ministre, qui va devoir dès ce lundi affronter les frondeurs, a cependant réitéré dès dimanche soir sa volonté de ne pas changer de ligne politique en expliquant que « les signes de reprise » étaient là. Un discours calqué sur celui du chef de l'Etat qui avait, avant même les résultats du scrutin, prévenu « qu'il ne changerait ni de cap, ni de Premier ministre ».

    à réécouter: notre édition spéciale départementales
    Avec Erwan Lestrohan de l'institut BVA 30/03/2015 - par RFI Écouter
    Jean-Christophe Fromantin (UDI), Olivier Besancenot (NPA) et Sergio Coronado (EELV) 30/03/2015 - par RFI Écouter
    Franck Riester (UMP), Nicolas Bay (FN) et Olivier Faure (PS) 30/03/2015 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.