GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Vote au PS: majorité absolue pour la motion Cambadélis

    media Les militants ont voté jeudi 21 mai la ligne de leur parti. AFP PHOTO / REMY GABALDA

    Les militants socialistes étaient appelés à voter, jeudi 21 mai, sur la ligne de leur parti. Quatre textes programmatiques leur étaient proposés afin de définir l’attitude du Parti socialiste vis-à-vis de l’exécutif d’ici à 2017. C’est la motion du premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, qui l'emporte, obtenant autour de 60 % des votes, suivie de la motion portée par les frondeurs avec environ 30 %, selon les premiers résultats partiels. Les résultats définitifs devaient être rendus vendredi après-midi.

    On avait le sourire aux lèvres, jeudi soir chez les proches de Jean-Christophe Cambadélis, au moment d'annoncer que la motion A devrait obtenir autour de 60 % des suffrages, donc un score dans la fourchette haute des prévisions, comme l’a indiqué sans masquer sa satisfaction Christophe Borgel, secrétaire national aux élections, qui en a tout de suite tiré un enseignement :

    « Nous avions souhaité, les uns et les autres, un congrès de clarification. Si ces résultats étaient confirmés, mais de toute façon le score net majoritaire de la motion A, je crois, ne sera pas infirmé par les dernières fédérations qui restent à rentrer, il y a eu cette clarification. »

    C’est la motion portée par le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, et soutenue par le gouvernement, qui arrive en tête, suivie par celle des frondeurs et de l'aile gauche du PS, qui « n'atteind pas 30 % » selon les résultats disponibles pour l'instant. La liste de Jean-Christophe Cambadélis était quoi qu'il en soit donnée favorite après le ralliement de la maire de Lille, Martine Aubry.

    Les frondeurs obtiennent environ 30 %

    Obtenir par le vote des militants un soutien clair à la politique du gouvernement, donc au Premier ministre et au chef de l’Etat, voilà quel était l’un des objectifs des signataires de la motion A. Il est donc atteint et incontesté. Manuel Valls et François Hollande, qui surveillaient de près ce scrutin interne, en sortent renforcés.

    Juliette Méadel, porte-parole du PS, s’est félicitée jeudi soir des premiers résultats : « Pari gagné, nous sommes aujourd’hui contents puisque la motion A est majoritaire à la majorité absolue. Nous sommes confiants. » Pour elle, les premiers résultats sont plus que positifs pour le parti : « J’estime effectivement que la majorité absolue pour la motion A est un signe que le parti est rassemblé, que le parti est stabilisé, et évidemment dans le respect des sensibilités de chacun, y compris des minoritaires. »

    Les frondeurs n’ont pas réussi leur pari de changer la majorité au PS. Mais ils ont tout de même réalisé un score significatif, bien qu'en dessous de leurs ambitions. « Un militant sur trois a voté pour la motion B », s’est félicité Benoît Hamon, l’un des signataires de cette dernière. « Un militant sur trois s’est reconnu dans une orientation qui demande l’inflexion de la politique du gouvernement. Cela montre quand même qu’il y a une puissante aspiration à ce que le Parti socialiste retrouve son centre de gravité », souligne l’ancien ministre de l’Education nationale, minimisant au passage la victoire de la motion A : « La majorité est majoritaire aujourd’hui, grâce à l’apport des voix d’amis de Martine Aubry qui, sur le fond, pensent la même chose que nous. »

    Les exigences de réorientation que nous avons défendues depuis des mois seront très présentes à l'avenir dans le Parti socialiste

    Christian Paul

    Porteur de la motion B

    22/05/2015 - par Valérie Gas Écouter

    Taux de participation autour de 55 %

    Le taux de participation n'est pas encore définitif, mais il semble s’orienter vers 55 % des électeurs, a avancé Christophe Borgel, secrétaire national du PS. « Ce qui est important, c’est que sur un tiers des effectifs, nous avons un adhérent sur deux qui s’est déplacé pour voter. Donc c’est un signe de participation qui est plutôt positif », analyse pour sa part Juliette Méadel. Plus nuancé, Benoît Hamon a commenté « une participation modeste », signe selon lui d’un « affaiblissement du Parti socialiste ».

    Une fois les résultats officiels connus, ce vendredi après-midi en principe puisqu’il ne semble pas qu’il y ait de contestation, la campagne pour l’élection du premier secrétaire du parti va commencer. Il n’y a plus vraiment de suspense : Jean-Christophe Cambadélis sera élu jeudi prochain face à Christian Paul. Lui qui avait été nommé à la tête du PS après les municipales de 2014 va enfin avoir la légitimité du vote des militants qu’il souhaitait.

    Sa mission est claire : remobiliser le PS. Il y a du travail, car les militants, qui n’ont donc été qu’un peu plus de 50 % à voter jeudi, en ont besoin. Il va lui falloir rassembler le PS et même au-delà du PS, pour aider François Hollande à préparer la campagne présidentielle de 2017.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.