GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: deux complices présumés de Sid Ahmed Ghlam arrêtés

    media Eglise de Saint-Cyr et Sainte-Juliette, à Villejuif, probablement ciblée par Sid Ahmed Ghlam pour commettre un attentat. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

    Deux hommes ont été arrêtés ce dimanche en région parisienne, dans l'enquête sur Sid Ahmed Ghlam. Ce jeune homme de 24 ans est soupçonné d'avoir tué une jeune femme et d'avoir voulu commettre des attentats contre au moins une église à Villejuif en avril dernier. Les deux personnes interpellées pourraient être d'éventuels complices.

    Les deux hommes sont âgés de 35 et 39 ans. Ils ont été interpellés tôt ce dimanche avant d'être placés en garde à vue. Les policiers les soupçonnent d'avoir aidé Sid Amed Ghlam, un étudiant de 24 ans mis en examen en avril dernier pour le meurtre d'une jeune femme et pour un projet d'attentat contre au moins une église de Villejuif, en région parisienne.

    Depuis le début, les enquêteurs sont convaincus que Sid Amed Ghlam n'a pas agi seul. Quatre fusils d'assaut, un pistolet, un revolver, un gilet pare-balle avaient été retrouvés dans son véhicule. Avec un tel arsenal, le jeune homme prévoyait-il d'attaquer l'église avec des complices ? Fin avril, trois personnes avaient déjà été interpellées pour complicité. Le procureur de Paris avait alors indiqué que Sid Amed Ghlam était passé à l'acte à la suite d'instruction provenant sans doute de Syrie, mais avec un soutien logistique en France.

    La garde à vue des deux suspects pourrait durer jusqu'à 96 heures dans le cadre d'une enquête pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.