GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Trois millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France

    media Chaque année, le Secours Populaire Français organise une journée de vacances pour les enfants de familles démunies. AFP PHOTO/CHARLY TRIBALLEAU

    L’Unicef a publié mardi 9 juin un rapport intitulé «Chaque enfant compte. Partout, tout le temps», un véritable cri d’alarme sur la situation des mineurs en France. En dépit des efforts considérables et de moyens colossaux consacrés aux enfants, la situation d’un grand nombre d’entre eux est extrêmement préoccupante. L’agence de l’ONU chargée de l’enfance pointe tout particulièrement l’aggravation de la pauvreté des plus jeunes.

    Les chiffres sont impressionnants et le diagnostic sévère. Selon l’Unicef, plus de 3 millions d’enfants vivent en France sous le seuil de pauvreté. Cette pauvreté qui touche donc un enfant sur cinq s’est aggravée à cause de la crise économique.

    De 2008 à 2012, 440 000 enfants supplémentaires ont en effet plongé avec leurs familles dans la précarité. Et aujourd’hui, constatent les auteurs du rapport, 600 000 enfants grandissent encore dans des environnements délétères et sont victimes d’une véritable exclusion sociale. 30 000 d’entre eux n’ont pas de domicile, 9 000 habitent dans des bidonvilles. De très nombreux enfants ne vont pas ou plus à l’école, n’ont pas accès aux soins médicaux, sont exposés à la violence, aux mauvais traitements, et dans certains cas à l’exploitation.

    Le rapport de l'Unicef s’inquiète tout particulièrement de la situation des mineurs isolés étrangers vivant en France. Traités comme des adultes et non comme des enfants, ces 8 à 10 000 jeunes migrants sont privés de leurs droits fondamentaux et comptent, alerte l’Unicef, parmi les plus vulnérables.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.