GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    Dernières infos
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Chantier de Notre-Dame: «pas de pression» sur le calendrier des travaux (Franck Riester au «Parisien»)
    • Les Gardiens de la révolution préviennent que tout pays qui attaque l'Iran sera «le champ de bataille» (Hossein Salami)
    France

    Projet de loi sur la prostitution: les différents points de vue

    media Des travailleurs du sexe manifestent à Paris contre le projet de loi, le 11 juin 2015. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

    Ce vendredi 12 juin, la proposition de loi « renforçant la lutte contre le système prostitutionnel » sera de nouveau examinée à l’Assemblée nationale après son passage au Sénat en mars dernier. Les défenseurs de la loi comptent revenir au texte initial : rétablir la suppression du délit de racolage et instaurer la pénalisation du client. Les partisans de la loi avancent que la prostitution est une violence faite aux femmes, et les opposants dénoncent la mesure consistant à sanctionner le client.

    Les arguments sont inlassablement les mêmes. Ceux qui défendent la pénalisation du client considèrent la prostitution comme une violence faite aux femmes. Patrick Jean est membre du collectif du ZéroMacho. « La violence, elle existe à partir du moment où une prostituée se retrouve face à un client. Elle est livrée de toute façon au bon vouloir du client et que violence il peut y avoir. »

    Un point de vue que partage Catherine Albertini, militante à l'association Choisir la cause des femmes. « La misère sexuelle est un non-sens. Le client exprime finalement un droit ancestral à maintenir ce droit patrimonial sur le corps d’êtres qui ne les désirent pas, à qui ils font du tort. »

    Mado, elle, se prostitue depuis 12 ans dans sa camionnette. Quand elle parle, elle agite des mains aux ongles longs parfaitement manucurés. Pour elle, la pénalisation des clients visera les plus fragiles, celles qui se prostituent dans la rue ou dans les bois.

    « Les filles vont se cacher et ça va devenir de plus en plus difficile pour que les médecins et les associations qui nous suivent puissent nous suivre, parce qu’ils vont pas nous voir. »

    Si la loi était adoptée, en cas d'interpellation, le client d'une prostituée serait puni d'une amende de 1500 euros, doublée en cas de récidive. David est client de prostituées, et ne partage évidemment pas l’idée que la prostitution est une violence faite aux femmes.

    « Moi, j’ai pas cette vision là. Je trouve ça assez sain. Si c’est bien fait, y a pas de soucis. C’est une pulsion sexuelle. J’ai 26 ans c’est comme ça, il faut que je fasse l’amour une fois par jour ou presque. Donc je viens ici de temps en temps quand, vraiment, j’ai besoin de ça. Je me sentais un peu con de devoir faire ça alors que je suis étudiant, j’ai peu d’argent. Bon, c’est dommage de devoir payer pour ça », avance-t-il.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.