GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Forsane Alizza: Mohamed Achamlane condamné à neuf ans de prison ferme

    media Mohamed Achamlane, leader du groupuscule islamiste Forsane Alizza a été condamné à neuf ans de prison par la justice française. REUTERS/Stephane Mahe

    Le fondateur et émir du groupuscule islamiste Forsane Alizza, Mohamed Achamlane, 37 ans, a été condamné pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et détention illégale d'armes. Sa peine de prison, conforme aux réquisitions du parquet, est assortie d'une interdiction de droits civiques pendant cinq ans.

    Mohamed Achamlane, le fondateur du groupuscule Forsane Alizza, écope de neuf ans d'emprisonnement ferme. Des peines de six ans de prison pour ses principaux lieutenants. Des condamnations assorties également de périodes de sûreté. Une sévérité qui, pour le tribunal, se justifie par la volonté des membres de Forsane Alizza de commettre un attentat.

    « Il n'y a pas d'actes mais il y a une préparation. Le terrorisme ne commence pas au passage à l'acte, c'est des années d'une maturation de gens qui en arrivent à un moment à se constituer », a déclaré maître Antoine Casubolo Ferro, avocat de l'Association française des victimes du terrorisme. « On sait que ça commence toujours par l'informatique, par les réseaux sociaux, par des échanges de mails, donc ce procès était très intéressant parce qu'il posait le problème du moment auquel on arrête la personne : trop tôt, il n'y a pas d'acte, trop tard c'est le carnage. Et puis la justice a évalué qu'effectivement on était dans un processus de passage à l'acte, un processus d'un acte terroriste et elle a puni en conséquence », conclut-il.

    Le tribunal note par ailleurs que les tueries perpétrées par Mohamed Merah semblent avoir galvanisé le groupe et agit comme un signal dans la recherche notamment d'armes, ce qui témoigne de la violence dont Forsane Alizza aurait pu faire preuve.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.