GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: une plage privatisée pour les vacances du roi saoudien

    media Le roi Salman (à gauche), photographié le 2 juillet 2015 à Médine. AFP PHOTO / STR

    Les habitants de Vallauris, dans les Alpes-Maritimes françaises, ont eu la surprise mercredi 15 juillet de voir une dalle de béton coulée sur leur plage publique. L’accès aux baigneurs allait aussi être fermé. La cause : la famille royale saoudienne est en vacances dans la ville autour du souverain Salman.

    Pour accéder à la plage de la Mirandole, il faut emprunter un sous-terrain. C’est un petit coin à l'abri des regards indiscrets. C'est peut-être pour cela que le roi d'Arabie saoudite a décidé de passer ses vacances dans une luxueuse villa au-dessus de la plage. Des travaux d'aménagement de cette plage publique ont été lancés sans autorisation. Une dalle de béton a été coulée afin de faciliter l'accès à la plage.

    « La France doit la sécurité aux chefs d’Etat étrangers. Il n’est même pas imaginable qu’il y ait une fréquentation de la plage si le roi est personnellement présent. En France, vous avez des lieux interdits pour des raisons de présence d’un chef d’Etat étranger. Il n’y a rien de plus classique. On ne va pas risquer un incident diplomatique pour un problème de 12 mètres carrés de béton », argumente Philippe Castanet, le sous-préfet de Grasse.

    Le temps du séjour de la famille royale, la plage devrait être interdite au public. Mais Michelle Salucki, la maire de Vallauris, entend défendre le droit de ses administrés : « Je comprends tout à fait le souci de l’Etat. Pour autant, condamner la plage publique, ce n’est pas acceptable pour des raisons républicaines. » Pour l'instant, les travaux ont été mis en suspens. Si l'accès est demandé par voie diplomatique, le roi pourra obtenir l'accès à la plage via un escalier qui pourra ensuite disparaître.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.