GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    MH370: les recherches se poursuivent pour trouver de nouveaux débris

    media Opération de recherche à partir d'un Casa de l'armée, qui bénéficie d'une longue autonomie de vol, à proximité de la ville de Saint-André. REUTERS/Patrick Becot/ECPAD/Handout via Reuters

    S'il apparaît de plus en plus clairement que le débris retrouvé il y a deux semaines sur une plage de La Réunion a bien appartenu au vol MH370, les recherches pour dénicher de nouveaux débris du Boeing 777 de la Malaysia Airlines ne s'arrêtent pas. Les autorités françaises ont entamé ce lundi une « fouille minutieuse » du littoral réunionnais.

    L’espoir des autorités est de dénicher de nouveaux morceaux de l'appareil qui pourraient apporter quelques réponses quant aux circonstances de la disparition de l'avion, il y a un an et demi. Les recherches se concentrent principalement autour de Saint-André, au nord-est de l'île. C'est dans cette petite commune qu'avait été retrouvé le fragment d'aile de Boeing 777.

    Deux équipes à pied, chacune d'une quinzaine de personnes, ratissent les plages du nord et du sud de Saint-André. Elles sont épaulées par des moyens militaires, notamment un petit avion de transport. Un Casa très utile, car il peut embarquer une dizaine de personnes, et autant de paires d'yeux. Et surtout, il dispose d'une grande autonomie de vol.

    Une zone potentiellement énorme

    Ce ne sera pas de trop, car la zone de recherches est potentiellement énorme. Pour le moment, les équipes se concentrent sur cette bande de littoral entourant Saint-André, et sur une zone de plus de 5 000 km2 au large. Mais le courant équatorial sud arrose une région gigantesque, et c’est lui, a priori, qui a fait s'échouer ce débris sur la plage réunionnaise. En partant de l'Australie et de l'Indonésie, il longe également les côtes de Madagascar, des Seychelles ou encore des Maldives.

    C'est justement sur cet archipel que des recherches ont également été entamées. Ces dernières semaines des habitants disaient avoir aperçu des débris flottant au nord. Avec la découverte du morceau d'aile à La Réunion, ces informations sont regardées par les autorités sous un jour nouveau.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.