GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: quand la justice gâche les vacances des Balkany

    media Le moulin de Cossy, dans l'Eure, où les Balkany se trouvent en villégiature; une résidence luxueuse au coeur de l'enquête sur le patrimoine du couple. AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA

    Même lorsqu'ils sont en vacances, les époux Balkany n'en ont pas fini avec la justice. Les deux juges d'instruction qui les ont mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale et corruption leur avaient déjà retiré leurs passeports. Ils ont maintenant demandé la saisie du moulin de Cossy en Normandie, où ils sont actuellement en villégiature.

    « Blanchiment », « fraude fiscale », « corruption » et « blanchiment de corruption » : au coeur de cette enquête confiée aux juges Van Ruymbeke et Simon, figure le patrimoine et notamment le patrimoine immobilier des époux Balkany.

    Les deux juges d'instruction essaient en effet de déterminer d'où provient la fortune du député-maire de Levallois, et celle de son épouse. Propriétés non déclarées, comptes dans des paradis fiscaux et tentatives de corruption.

    Somptueuse résidence secondaire à Saint-Martin

    Plusieurs mesures ont été prises pour démêler cette affaire à plusieurs niveaux : Patrick Balkany avait déjà perdu son immunité parlementaire et n'avait plus le droit de voyager à l'étranger. La somptueuse résidence secondaire du couple à Saint-Martin, la villa Pamplemousse, avait été vendue pour 3 millions d'euros. Une somme saisie par la justice, qui a quelques doutes sur l'origine des fonds qui ont permis de l'acheter.

    Dernier coup dur en date : la demande de saisie du moulin de Cossy, à Giverny en Normandie. Quatre hectares de domaine avec piscine et courts de tennis. Les époux Balkany et leur avocat y voient là un acharnement judiciaire : ils habitent bien dans cette superbe résidence, mais elle ne leur appartient plus depuis plus de vingt ans. Ils l'ont en effet légué à leurs enfants. Ils ont donc fait appel de cette demande de saisie : pour eux, cette résidence n'a rien à voir avec l'affaire en cours.

    → À (RE)LIRE : France: Patrick Balkany perd son immunité parlementaire

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.