GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le débris d'avion retrouvé à La Réunion appartient bien au vol MH370

    media Les policiers français inspectent le débris retrouvé sur une plage de La Réunion le 29 juin 2015. REUTERS/Zinfos974/Prisca Bigot/Files

    Le fragment d'aile d'avion, trouvé sur l'île française de La Réunion cet été, provient «avec certitude» du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014 avec 239 personnes à bord entre Kuala Lumpur et Pékin, a annoncé ce jeudi la justice française.

    Les expertises permettent « d'affirmer avec certitude que le flaperon découvert à La Réunion le 29 juillet 2015 correspond à celui du vol MH370 », selon un communiqué du parquet de Paris. Les autorités malaisiennes avaient déjà assuré début août que cette pièce provenait du vol MH370.

    Le parquet de Paris, qui avait immédiatement ouvert une enquête, car quatre victimes sont françaises, s'était montré plus prudent, évoquant alors de « très fortes présomptions ». Les expertises effectuées depuis, dans un laboratoire militaire, ont permis de relever « trois numéros à l'intérieur du flaperon » qui ont conduit à une société sous-traitante de Boeing, l'entreprise Airbus Defense and Space (ADS-SAU) à Séville (sud de l'Espagne), note le parquet.

    Le juge d'instruction et l'expert en aéronautique en charge du dossier se sont rendus jeudi au siège d'ADS-SAU. Des données techniques et « l'audition d'un technicien de l'entreprise » permettent « d'associer formellement l'un des trois numéros relevés à l'intérieur du flaperon au numéro de série du flaperon du MH370 », conclut le parquet.

    La disparition du Boeing 777 avait entraîné de colossales opérations de recherches et nourri toutes sortes d'hypothèses dans ce qui est l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aviation civile. Car ce seul débris identifiés à ce jour ne permet pas de lever le mystère qui entoure la disparition du boeing. Selon plusieurs experts : dessiner le scénario de la catastrophe du 8 mars 2014, uniquement grâce à cette pièce parait peu probable.

    La carte des recherches du MH370. Wikimedia Commons

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.