GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    COP 21 en France: suppression des aides pour les centrales à charbon

    media Le président français François Hollande lors du lancement de la COP 21, le 10 septembre 2015, au Palais de l'Elysée, Paris. REUTERS/Charles Platiau

    Dans trois mois, la COP 21, la conférence sur le climat à Paris s'ouvrira. Mais, ce jeudi matin, François Hollande entouré de chercheurs et de scientifiques a lancé à l'Elysée la Cop 21.  Il en a profité pour annoncer la première mesure liée à cet évènement : la suppression des aides financières de l'Etat français pour les centrales de charbon polluantes.

    La première mesure annoncée en préambule ce jeudi matin concerne le charbon. La France supprime à compter d'aujourd'hui les aides à l'export des centrales à charbon. Le premier concerné est Alstom, le groupe énergétique français qui exporte et construit des centrales à charbon en Chine notamment.

    Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, le confirmait sur France Info ce jeudi : « Le président de la République a été très clair. Les aides à Alstom seront supprimées. J'ai proposé à Alstom que les aides de l'Etat qui étaient données pour le charbon, lui soient données pour investir dans les énergies renouvelables. »

    La ministre a également insisté sur le principe de changement cohérent : « Il faut mettre de la cohérence. Les activités humaines qui ont utilisé ou utilisent du pétrole ou du charbon produisent du gaz à effet de serre, qui produit le réchauffement planétaire, qui produit des catastrophes naturelles. Par conséquent, nous devons impérativement changer de mode de développement. C'est aussi une chance à saisir parce que cela crée des activités, des emplois et aussi de la santé. »

    Désormais, tout nouveau projet de centrales à charbon qui ne serait pas doté d'un dispositif de capture et de stockage de CO2 ne sera plus subventionné.

    → A relire : COP 21, la France affiche son engagement pour le climat

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.