GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: Marine Le Pen se décommande du plateau de France 2

    media La présidente du FN Marine Le Pen a décidé jeudi, trois heures avant le début de l'émission «Des Paroles et des Actes» de France 2, de se décommander. REUTERS/Robert Pratta

    Marine Le Pen renonce à participer ce jeudi soir à l'émission politique de France 2, Des paroles et des actes. Initialement, elle ne devait pas être confrontée à ses adversaires aux régionales. Face à une polémique grandissante, la chaîne a décidé de rectifier le tir. La présidente du Front national (FN) vient de déchirer le carton d'invitation. « Une mascarade », dit-elle.

    C'est par un simple communiqué que la patronne du FN a donc finalement décliné l'invitation faite par France 2, au terme d'un véritable imbroglio médiaticopolitique.

    Tout commence véritablement mercredi, face à la grosse colère des patrons des Républicains et du PS qui condamnent comme inéquitable cette nouvelle invitation de la dirigeante du Front national, à moins de six semaines des élections régionales.

    France 2 tente alors de dénouer la polémique en conviant très tard mercredi soir ses deux principaux adversaires républicain et socialiste à venir débattre avec elle en plateau.

    Une solution de dernière minute recommandée en quelque sorte par le CSA , le Conseil supérieur de l'audiovisuel, mais qui a littéralement fait sortir de ses gonds Marine Le Pen, prompte à surjouer cet après-midi l'indignation fustigeant « une situation ubuesque », « où on l'obligerait » pendant trois heures à six débats en plus des interviews des différents journalistes pour complaire, dénonce-t-elle « aux exigences de l'UMPS ».

    Marine Le Pen jette donc le gant ce soir dans un communiqué lapidaire ou elle dénonce à nouveau « une mascarade » en se plaçant comme à son habitude dans une position victimaire. Bref, une façon comme une autre de continuer à faire campagne pour celle qui surfe toujours en tête des sondages.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.