GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Qualité de vie au travail: des conclusions inquiétantes

    media En France, 40% des salariés se plaignent de vivre dans un stress permanent et ce à tous les échelons de la hiérarchie (étude Cegos). Getty Image Source

    Cegos, l'organisme de formation professionnelle, vient de publier un baromètre sur le climat social et la qualité de vie au travail. Pour l'établir, Cegos a interrogé un millier de personnes : des salariés, des managers et des responsables des ressources humaines. Les conclusions sont assez inquiétantes.

    « Burn-out », dépression, harcèlement moral, un quart des personnes interrogées disent avoir souffert de l'un de ces maux au moins une fois dans leur carrière. Et si la très grande majorité des salariés, managers et DRH se satisfait du climat et des conditions dans lesquels ils travaillent, de leurs relations avec leurs pairs et collègues, ils sont 40 % à trouver que le climat social s'est dégradé depuis un an. Ils se plaignent de vivre dans un stress permanent, omniprésent, et ce à tous les échelons de la hiérarchie, avec pour beaucoup, la conviction que ce stress a des effets sur leur santé, sur leur vie personnelle, leur sommeil, leur bien-être.

    Le numérique a sa part de responsabilité : 45 % des personnes interrogées estiment que cela a de fait entrainé une surcharge de travail, et que le fait d'être toujours joignable, connecté, trouble un peu plus la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle.

    Ce mal être est reconnu et pris en compte : 60% des directeurs des ressources humaines disent avoir pris des mesures pour prévenir les risques et améliorer la qualité de vie au travail, mais 16 % seulement se sont traduites en accord d'entreprise.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.