GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Juin
Mardi 20 Juin
Mercredi 21 Juin
Jeudi 22 Juin
Aujourd'hui
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: près de 500 civils tués par les raids de la coalition depuis un mois (OSDH)
    • Au Yémen, l'ONU s'attend à 300 000 cas de choléra à la fin août
    • Deux navires de guerre et un sous-marin russes ont tiré des missiles sur des cibles jihadistes en Syrie (ministère russe de la Défense)
    • Corée du Nord: Pyongyang dément avoir torturé l'étudiant américain décédé Otto Warmbier (agence KCNA)
    • France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'exploration d'hydrocarbures (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • «La France va rester ferme» sur le texte de définition des perturbateurs endocriniens discuté à Bruxelles (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins onze morts et de nombreux blessés (responsables locaux)
    Amériques

    «Air cocaïne»: les pilotes français condamnés ont fui Saint-Domingue

    media Pascal Fauret et le copilote Bruno Odos le 15 août 2015 à Saint-Domingue, après leur condamnation à 20 ans de prison le 14 août. AFP PHOTO / ERIKA SANTELICES

    Les deux pilotes français condamnés à 20 ans de prison à Saint-Domingue pour trafic de drogue sont rentrés en France le week-end dernier. Les deux hommes avaient pourtant interdiction de quitter le territoire de la République dominicaine. Selon leur avocat, ils ont donc décidé de braver cette interdiction pour tenter de se défendre devant la justice française.

    Cela fait plusieurs jours que les deux hommes sont arrivés sur le territoire français, mais c'est seulement ce lundi que leurs avocats ont décidé de révéler l'information. Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes de l'affaire dite « Air cocaïne », avaient été laissés en liberté par la justice dominicaine dans l'attente de leur jugement en appel.

    Echaudés par leur condamnation à 20 ans de prison en août dernier alors qu'ils continuaient à clamer leur innocence, les deux hommes ont préféré fuir le pays. Selon la chaîne de télévision BFM TV, les deux pilotes auraient bénéficié de l'aide d'anciens militaires et de marins qui les auraient emmenés en bateau jusqu'à une île française des Caraïbes.

    Les deux autres Français condamnés toujours à Saint-Domingue

    « Pascal Fauret et Bruno Odos sont en France non pas pour fuir la justice, mais pour chercher la justice », déclarait ce lundi soir l'un de leurs avocats. Selon eux, les deux hommes auraient d'ailleurs écrit dès leur arrivée en France à la juge d'instruction en charge du volet français de cette affaire à Marseille.

    Lors de leur condamnation en août dernier, le ministère français des Affaires étrangères avait qualifié de très lourde la sentence prononcée par la justice dominicaine. Deux autres Français passagers de l'avion qui transportait la drogue ont été condamnés dans cette affaire. Eux se trouvent toujours sur le territoire dominicain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.