GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le cannabis en tête de la consommation des drogues en France

    media Entre 163 et 195 tonnes de cannabis ont été consommées en France en 2010. AFP/ Juan Mabromata

    2,3 milliards d'euros. C'est ce qu'a représenté le marché des drogues en France, en 2010. C'est le résultat d'une étude, la première en son genre, rendue publique ce mardi et dans cette somme, c'est le cannabis qui se taille la part du lion.

    Le cannabis représente à lui seul presque la moitié des 2,3 milliards d'euros annoncés. Ce sont les informations directement fournies par les utilisateurs, croisées avec celles des forces de l'ordre et de la justice qui ont permis ce travail.

    Ce sont entre 163 et 195 tonnes de cannabis qui ont été consommées en France en 2010. En quantité, cela n'a pas progressé depuis 2005, mais ça rapporte plus. Avec un chiffre d'affaire qui s'élève désormais à plus d'un milliard d'euros. En cause, tout simplement, le prix du gramme qui a augmenté.

    Le cannabis, numéro 1 devant la cocaïne

    Le cannabis reste donc la drogue numéro un en France. Il devance la cocaïne : avec 15 tonnes consommées, le chiffre d'affaire de son trafic dépasse 900 millions d'euros. C'est le marché qui a le plus progressé, il a presque doublé de volume en 5 ans, en raison notamment de la baisse du prix du gramme, et d'un marché inondé par les trafiquants, qui y retirent plus de bénéfices qu'aux Etats-Unis.

    Enfin, l'héroine vient compléter le podium des drogues les plus consommées en France, loin devant l'ecstasy et les autres produits de synthèse. Ce rencensement du marché des drogues illicites en France est une première. Les auteurs de ce travail précisent d'ailleurs que les chiffres donnés concernent le chiffre d'affaire de ce marché, et non les bénéfices qu'en récoltent les trafiquants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.