GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: les homosexuels seront autorisés à donner leur sang

    media La ministre française de la Santé, Marisol Touraine. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

    Le don du sang sera ouvert aux homosexuels dès le printemps 2016, a annoncé ce mercredi 4 novembre la ministre de la Santé Marisol Touraine. La fin de cette exclusion mise en place en 1983 interviendra en deux temps.

    Les homosexuels vont pouvoir donner leur sang à partir du printemps 2016. C'est ce qu'a annoncé ce mercredi 4 novembre la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui s'y était engagée dès 2012. « Donner son sang est un acte de générosité, de citoyenneté, qui ne peut être conditionné à une orientation sexuelle. Dans le respect de la sécurité absolue des patients, c'est aujourd'hui un tabou, une discrimination qui sont levés », a déclaré la ministre.

    Du côté des associations, on salue cette avancée tout en soulignant que la priorité est d'assurer aux transfusés des conditions de sécurité sanitaire maximales, comme l'explique Coline Mey chargée du dossier Nouvelles stratégies de santé au sein de l'organisation Aides : « Au fil des réunions, on a réussi à construire une proposition qui nous semble raisonnable et surtout qui respecte un objectif qui est prioritaire pour nous : c’est le maintien de la sécurité transfusionnelle à un niveau très élevé », insiste-t-elle.

    Même son de cloche auprès de l’association française des hémophiles, premiers bénéficiaires des traitements issus des dons du sang. « Pour nous, ce qui est important c’est la sécurité transfusionnelle, estime son président Thomas Sannié. C’est ce qui prime dans toutes nos analyses par rapport à des revendications qui ont eu lieu sur l’ouverture de l’accès au don du sang. On peut comprendre que socialement ces demandes existent et on les entend, parce que je crois que la communauté homosexuelle est discriminée, mais de toute façon, le don du sang ne peut pas être un moyen pour réduire cette discrimination. »

    Réforme en deux étapes

    L'exclusion permanente des dons du sang des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes avait été instituée en 1983 en raison des risques du sida. Une exclusion « qui n’avaient aujourd’hui finalement plus de sens par rapport aux données scientifiques qu’on a », constate Coline Mey.

    « C’est tout naturel de faire évoluer ces critères, poursuit-elle. Après, il faudra s’appuyer sur de nouvelles données sachant que, s’il y a des critères spécifiques qui existent aujourd’hui, c’est parce qu’on a toujours aujourd’hui une épidémie de VIH qui est très forte chez les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, qui implique que vous êtes plus fortement exposés à être en contact avec le VIH et possiblement à contracter le virus. Il faut adapter les critères pour sécuriser au maximum, encore une fois, du côté des receveurs le don du sang. »

    La fin de cette discrimination se fera « par étape », a précisé Marisol Touraine, afin de garantir la sécurité des receveurs. La première étape interviendra au printemps 2016 avec « la fin de l'exclusion permanente des homosexuels du don ». Le « don de sang total », qui est la forme la plus courante où toutes les composantes du sang (cellules et plasma) sont prélevées, sera ouvert aux hommes qui n'auront pas eu de relations homosexuelles depuis un an, après un questionnaire et un entretien.

    La seconde étape sera mise en place l’année suivante si l’absence de risque est confirmée. Les règles du don appliquées aux personnes homosexuelles devraient alors s’aligner sur celles appliquées aux autres donneurs.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.